Wetton 56 : Technologique mais marin avant tout

Wetton 56

Le chantier Wettoncraft lancera au Grand Pavois 2018 le premier bateau au monde à intégrer une remorque de route entièrement escamotable. Le Wetton 56 a beau être technologique et pensé pour être facile à utiliser, il n'en est pas moins pensé comme un vrai bateau confortable avec une carène qui d'après le chantier passe bien en mer.

Confort à bord et bonne tenue en mer

Au niveau de l'aménagement de pont, la console a été un peu avancée par rapport à d'autres semi-rigides, et possède un pare-brise bien haut pour se protéger en navigation. Elle bascule en mode "route" pour limiter la trainée aérodynamique et reçoit un bolster pour 1 personne.

À l'avant, on peut s'assoir sur la baille à mouillage et sur l'arrière, on trouvera dans la version définitive un grand coffre qui viendra fermer le cockpit avec 2 sièges un peu design. D'autre part, on peut utiliser la structure rigide du pont qui vient sur l'arrière des boudins et sert d'assise, bien encadré par le roll bar. Les flotteurs sont en hypalon néoprène et le cache qui recouvre les trains d'atterrissage en aluminium.

Le Wetton 56 peut accueillir à bord 6 personnes et est homologué en cat. C. Il possède une carène avec un V prononcé, et s'avère, d'après le chantier, très stable, avec une bonne accroche dans les virages. Côté design – réalisé par un designer qui travaille habituellement sur les Falcon (jets de luxe) –, le dessin est plutôt joli, les lignes sont élégantes et modernes.

Au niveau de la motorisation, le chantier propose 3 possibilités : 100, 115, 115 XS CH Mercury. Avec un 100 CV, le bateau a atteint la vitesse de 30 nœuds et devrait vraisemblablement atteindre les 40 nœuds avec une plus grosse motorisation.

L'avenir ?

Le Wetton56 présenté à La Rochelle avec une longueur de 5,50 m, motorisé et tout équipé atteint environ 900 kg. Un léger surpoids donc par rapport à la concurrence. Mais le chantier travaille déjà sur une gamme à venir et notamment une version sport plus légère, avec un peu moins d'équipement et en dessous d'un poids de 750 kg, ce qui évitera le système de freinage de la remorque (obligatoire au-dessus de 750 kg). Un projet qui devrait voir le jour début 2019. Par la cuite, une version plus longue – 6 à 6,50 m – devrait également voir le jour.

"On attend de voir l'accueil du public, c'est un nouveau produit et on espère qu'il va marcher. Si c'est le cas, c'est sûr qu'on a en tête de développer une gamme" conclue Éric, skipper professionnel en charge des ventes.

Prix HT hors option et pack, sans moteur, départ chantier

Wetton 56 Sport : 38 250 €

Wetton 56 Slipway Dynamic :  49 167 €

Wetton 56 Slipway Comfort :  65 483 €

Wetton 56 Slipway Optimum : 73 400 €

Plus d'articles sur les chaînes :

Nord
Reportage : Wetton 56

Wetton 56 : quelques minutes pour passer de la mer à la terre

Wetton 56, le premier semi-rigide qui se transforme en remorque routière

Réagir à cet article
Laurent Trichet - 3 mois
Attention que l'article R315-1 du code de la route précise que les remorques ne sont dispensées de système de freinage qu'à "la double condition que leur poids total autorisé en charge ne dépasse pas 750 kilogrammes ni la moitié du poids à vide du véhicule tracteur". Pour pouvoir tracter un Wetton56 sans système de freinage, il faudra une voiture qui fasse au moins 1500kg à vide sinon les freins seront obligatoires même à 750kg tractés (l'intérêt d'un bateau léger étant aussi de pouvoir le tracter avec une voiture de taille moyenne,). Il faudra donc penser à verifier le poids tractable non freiné sur la carte grise ou le manuel de sa voiture avant d'acheter...
Ajouter un commentaire...
Nord - Toute l'actualité dans le département
A lire aussi sur Bateaux.com