Wetton 56, le premier semi-rigide qui se transforme en remorque routière


Le Wetton 56 est un semi-rigide de moins de 6 m conçut en France par l'architecte Vincent Lebailly et assemblé par la société Wettoncraft basée à Tourcoing, dans le nord de la France. Sa particularité est qu'il intègre sa remorque pour pouvoir se déplacer facilement, sans soucis de logistique. Genèse du projet.

Des technologies maritimes, aéronautiques et automobiles dans un semi-rigide

Un semi-rigide qui intègre sa propre remorque, c'est ce que vient de développer la société Wettoncraft. Un projet porté par Éric Divry – créateur de l'entreprise – et Vincent Le Bailly – architecte naval. Le premier est un plaisancier aguerri – ingénieur de formation – et passionné d'automobile qui déplore une mise en œuvre trop difficile pour naviguer souvent et facilement. Habitué à naviguer dans le golfe de Saint-Tropez, il est souvent confronté à la logistique de remorquage (stockage, mise à l'eau et sortie d'eau). Il décide alors en collaboration avec Vincent Lebailly – à qui l'on doit le récent Open60AAL, un proto de 60 pieds en fibre de roche volcanique – de concevoir le premier bateau au monde à intégrer une remorque de route entièrement escamotable.

Le Wetton 56 – 5,50 m en mer et 6 m sur la route – compile des technologies aussi bien marines, automobiles qu'aéronautiques et a nécessité trois ans de recherche et développement pour voir le jour. Un premier prototype – présenté à Düsseldorf en janvier 2018 — a permis de valider le concept, mais quelques modifications sont à venir, comme l'intégration de coffres banquettes sur l'arrière qui viendront complètement fermer le cockpit ou encore une longueur augmentée de 20 cm. La version définitive sera présentée au Grand Pavois, cet automne.

Un bateau 100 % français

Le Wetton 56 est entièrement fait en France. "La coque en aluminium est faite à Granville par AASM, un chantier spécialiste des bateaux en alu, le pont en composite par Shoreteam à Caen, et les flotteurs en hypalon par Zeppelin au Mans. Nous assemblons les différents éléments dans nos locaux à Tourcoing, dans le Nord. Nous avons également travaillé en interne sur toute la partie électronique et hydraulique en collaboration avec des bureaux d'études sur certains points" explique Éric Mézières, skipper professionnel en charge des ventes.

Plus d'articles sur les chaînes :

Nord
Reportage : Wetton 56

Wetton 56 : Technologique mais marin avant tout

Wetton 56 : quelques minutes pour passer de la mer à la terre

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Nord - Toute l'actualité dans le département
A lire aussi sur Bateaux.com