Volvo Ocean Race 2018 : Trois équipes pour une seule victoire

Les skippers des trois équipes en lice pour la victoire © Jesus Renedo/Volvo Ocean Race

Le départ de la 11e et dernière étape de cette Volvo Ocean Race 2017-2018 sera donné ce jeudi 21 juin à 14 h depuis Göteborg. A égalité de points, ils sont trois teams à pouvoir remporter la 13e édition de la course autour du monde avec escales en équipages... Alors qui sera le grand vainqueur ? MAPFRE, Team Brunel ou Dongfeng Race Team ? Verdict à La Haye après un sprint de 700 milles.

Le match est serré... Ils sont trois équipes à pouvoir prétendre à la victoire grâce à leur égalité de points au classement général. Trois skippers, trois histoires, trois équipages et trois pays représentés. Mais il n'y aura qu'un seul vainqueur qui sera connu à l'issue de cette 11e étape, qui promet d'être l'une des plus disputés de l'histoire de la course. 

Après plus de 44 000 milles nautiques parcourus autour du monde, MAPFRE et Team Brunel pointent tout en haut du classement, avec 65 points chacun. Juste derrière on retrouve Dongfeng Race Team avec 64 points, mais l'équipe franco-chinoise est quasiment sûre de remporter le point bonus attribué à l'équipe ayant le meilleur temps cumulé depuis le départ. Avec 21 heures d'avance, l'équipage de Charles Caudrelier comptabilise donc 65 points.

Après plus de huit mois de course, il faudra donc encore attendre la dernière étape pour connaître le vainqueur. Du jamais-vu sur la Volvo Ocean Race en 45 ans d'histoire. 

"C'est fantastique de voir trois bateaux à égalité," affirmait le français Charles Caudrelier, lors de la conférence de presse ce mercredi 20 juin. "Je pense qu'une de ces trois équipes mérite de remporter la course. À présent, il est temps de tout donner, et de pousser un peu plus fort que nos concurrents. Nous savons que ça va être un immense combat, c'est super pour la course ! Nous sommes excités, et prêts à en découdre.” 

© Jesus Renedo/Volvo Ocean Race

Xabi Fernández et son équipage de MAPFRE ont quant à eux dominé la course plus que quiconque. Aujourd'hui il pourrait être le premier à offrir une victoire de la Volvo Ocean Race à son pays. 

"Nous sommes dans une situation incroyable, trois bateaux, ex aequo, une manche pour en découdre. Je suis extrêmement heureux qu'on soit parmi les trois, à la lutte pour la victoire," affirmait le skipper espagnol. "Mais nous savons qu'un seul l'emportera. Nous avons une mission, nous devons les battre !” 

Côté Néerlandais, l'équipage de Bouwe Bekking vient de réaliser un comeback hallucinant, puisqu'ils pointaient en avant-dernière position à Auckland. Lors des quatre dernières étapes, 47 points étaient à prendre, Brunel en raflait 45.

"Nous avons la dynamique," soulignait un Bouwe Bekking en pleine confiance ce matin en conférence de presse. "Si on regarde le classement, on est allé plus vite sur toutes les dernières étapes. Lors de la dernière, on a trouvé une vitesse supplémentaire, ce qui est bon signe. Je pense qu'on termine avec une équipe dont on peut être extrêmement satisfait. En plus, je vais naviguer vers chez moi. J'ai vécu au Danemark pendant 25 ans. Mais j'ai également grandi aux Pays-Bas… Nous avons tous les ingrédients pour remporter la course.”

En bas du classement, Dee Caffari et son équipage de Turn the Tide on Plastic est en position de dépasser le sixième, SHK Scallywag, puisqu'un petit point sépare les deux équipes. 

"Ce serait énorme pour nous de les dépasser," affirmait la Britannique. "Pour une équipe arrivée très tard, avec des marins jeunes et peu expérimentés pour la plupart, personne n'attendait un résultat de notre part. Mais nous avons été beaucoup plus compétitifs que ce que tout le monde imaginait, dans la manière dont nous avons navigué. Ne pas terminer en dernière position serait la cerise sur le gâteau. Ce serait incroyable pour mon équipe, et je serais encore plus fière. Mais il (David Witt) ne va pas nous laisser passer aussi facilement — c'est une certitude !

"Ce que nous pouvons attendre à La Haye n'a probablement jamais été expérimenté dans cette course, même si on remonte au temps de la Whitbread," jugeait le skipper de team AkzoNobel, Simeon Tienpont. "Il pourrait y avoir plus d'un million de spectateurs pendant cette semaine, et je pense que cela montre l'ampleur de la Volvo Ocean Race dans le monde du sport, et plus particulièrement aux Pays-Bas."

Le classement de la Volvo Ocean Race au départ de Leg 11 : 

1. MAPFRE – 65 points 
2. Team Brunel – 65 points 
3. Dongfeng Race Team – 64 points *
4. team AkzoNobel – 53 points 
5. Vestas 11th Hour Racing – 38 points 
6. SHK / Scallywag – 30 points 
7. Turn the Tide on Plastic – 29 points

*un point bonus est attribué à l’équipe ayant le meilleur temps cumulé sur l’ensemble de la course.  

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article
Antoine Gaillard - 21 Juin 2018
Le but en Or !
Ajouter un commentaire...
La Volvo Ocean Race
A lire aussi sur Bateaux.com