Le Passage du Nord-Ouest à la voile, une tentative avortée pour les Dumard

Ils étaient deux à bord, Clara et son père Christian Dumard  à vouloir tenter le passage du Nord-Ouest uniquement à la voile cette année. Mais la météo et surtout les glaces ne leur ont pas laissé le champ libre. En attente de l'ouverture du passage depuis presque un mois à faire des ronds dans l'eau, l'équipage familial a finalement renoncé pour cette année.

Clara raconte : "Comme vous le savez déjà, cette année est extrêmement difficile au niveau des glaces. Bien plus que les années précédentes…

C’est donc avec un très gros pincement au cœur que je me dois de vous annoncer que nous abandonnons le record à la voile. Le chemin vers la réussite est parsemé d’embûches et le pays des glaces a décidé de ne pas nous faire de cadeau cette année. C’est ainsi et nous devons l’accepter, ce n’est que partie remise.

Les nuits se rallongent, le froid est de plus en plus intense, la mer est plus dure et la carte des glaces toujours aussi rouge. Le grand nord nous donne décidément du fil à retordre. C’est aussi ça qui rend l’aventure si excitante. Il est difficile de comprendre ce qu’il se passe réellement cette année. Pourquoi la surface des pôles fond, mais que le passage reste encombré de façon inhabituelle par la glace ? Drôle de phénomène qui anime nos discussions et nos théories avec mon père ces derniers jours.

Trois points critiques nous bloquaient la route et il devenait vraiment trop dangereux de naviguer de nuit par ces conditions en Alaska. Cela fait un demi-siècle que le Passage du Nord-Ouest n’a pas connu une situation pareille !

Passage du Nord-Ouest à la voile

Nous sommes bien entendu déçus, mais nous gardons le sourire. Nous avons encore tellement d’énergie pour continuer, mais la nature en a décidé autrement. L’expérience reste incroyable et notre bateau Happy Trip va rester nous attendre à Nuuk jusqu’à l’été prochain. Ce n’est que partie remise. De plus il nous reste encore la navigation retour jusqu'à Nuuk pour profiter. Nous pouvons nous permettre de faire de petits crochets dans de beaux endroits.

Un peu après avoir pris notre décision nous avons reçu un MAYDAY venant d'un bateau en grosse difficulté plus loin dans le passage. Ce message de détresse venait de nos amis argentins avec qui nous partions de Nuuk il y a un mois, le sourire jusqu’aux oreilles, persuadés que notre prochain dîner ensemble serait à Nome en Alaska. Malheureusement leur bateau Anahita s’est fait coincer et écraser par la glace dans le Détroit de Bellot. Après plusieurs heures d’attente sur une plaque de banquise, Pablo et Dario ont été hélitreuillés. Ils sont désormais sains et saufs. Nous pensons beaucoup à eux et à l’enfer qu’ils ont traversé. Cela nous rappelle que nous sommes dans un endroit dangereux et hostile."

Plus d'articles sur les chaînes :

Sun Fast 37, la fiche technique

MarqueJeanneau
ArchitecteGroupe Fauroux
Longueur de coque10.95
Largeur3.70 m
Tirant d'eau2.07 m
Catégorie CEC
Nombre de passagers12
Déplacement lège6 300 kg
Surface de voilure au près76 m2
Carburant136 L
Voir la fiche technique du Sun Fast 37
Reportage : Passage du Nord-Ouest à la voile

Le passage du Nord-Ouest à la voile pour établir un temps de référence

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
A lire aussi sur Bateaux.com