Hors-Série / Harken, quelle poulie pour quel usage ?

Harken a fait sa réputation sur la fabrication de poulies pour le nautisme. Ce fabricant d'accastillage propose à son catalogue 3 familles de produits : Element, Carbo et Black Magic. Décryptage des caractéristiques pour choisir la bonne poulie bien adaptée.

En 1966, les frères Harken naviguaient en Flying Dutchman, un dériveur en vogue à l'époque. Fatigués de tirer sur des cordages qui ne coulissaient pas, ils développent la première poulie à bille. Ce modèle référencé 001, même s'il a été revu, reste toujours au catalogue aujourd'hui ! Depuis cette petite poulie destinée à la voile légère, Harken a développé de nombreux autres modèles pour des bateaux de plus en plus gros.

Aujourd'hui la gamme de poulies se décompose en trois familles :

  • Element
  • Carbo
  • Black Magic

Chacune de ces familles détermine une conception différente.

Poulies Harken

Poulies Element

Il s'agit de poulies avec des bagues de friction. Le réa tourne sur un axe. Les joues sont en aluminium forgé pour plus de résistance.

Simples et robustes, ces poulies sont utilisables partout. Elles satisfont 80% des voiliers de croisière. Avec des prix très attractifs (35 € HT pour une poulie simple de 45 mm), elles offrent surtout une très grande résistance (700 kg de charge de travail pour une poulie de 45 mm).

Les poulies Element acceptent les cordages de 8 à 16 mm de diamètre. Elles se déclinent en versions simples, doubles, triples, violons et plat pont, en 45, 60 et 80 mm.

Poulies Harken

Poulies Carbo

La gamme Carbo est constituée de poulies à billes. Pour diminuer le coefficient de friction, Harken a installé un double chemin de bille sur ses poulies Carbo. Le premier assure la rotation du réa et le second est sur l'extérieur du réa.

Poulies Harken

Moins résistantes que les poulies Element (une Carbo 40 mm a une charge de travail de 136 kg), elles offrent des performances largement supérieures. Cela sera sensible si l'on réalise un palan multibrins au moment de choquer l'écoute par exemple.

Avec leur version poulie-winch, les Carbo sont souvent utilisées en poulie de spi sur les sportboats.

Poulies Harken

Poulies Black Magic

Et c'est avec la participation à la Coupe de l'América en 1992 qu'est apparue la série Black Magic (du nom du bateau participant). Destinée aux gros bateaux, la gamme Black Magic fait appel à des rouleaux pour assurer le roulement du réa. Contrairement à une bille, la largeur du rouleau réparti la charge. Ces poulies sont très efficientes sous forte charge. Les plus gros modèles de la gamme permettent des charges de travail allant jusqu'à 7 tonnes ! C'est pourquoi elles sont souvent choisies en régate et sur les multicoques (catamaran à partir de 40 pieds).

Poulies Harken

Les joues en aluminium des poulies Black Magic se démontent avec une simple clé Allen. L’entretien et le remplacement des pièces d’usure est particulièrement facile

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Hors-série refit - cordage - accastillage - voilerie

Chantier Naval de Provence, l'entretien de son bateau en Méditerranée

Achetez un voilier de course et adaptez-le à votre usage avec Dream Racer Boats