Gilet de sauvetage Vito Spinlock destiné aux coureurs au large

En reprenant les grandes lignes du gilet de sauvetage dessiné pour la Volvo Race, Spinlock lance sur le marché grand public un modèle parfaitement maîtrisé et très au point. Un modèle que les coureurs au large auront du plaisir à porter.

Développés pour la Volvo Océan Race, les gilets de sauvetage Spinlock arrivent aujourd'hui sur le marché des plaisanciers avec un modèle nommé Vito. Ce dernier bénéficie de 2 ans de développement et de 1 an de test en situation réelle souvent dans des conditions peu fréquentables. En effet, ce gilet équipait tous les participants de la dernière course autour du monde. Un bon galop d'essai et un test vraiment impitoyable.

Gilet de sauvetage Spinlock Vito

La capuche rangée dan sle dos

Pour mieux équilibrer le gilet sur les épaules et ne pas porter tout le poids sur l'avant, Spinlock a intégré la capuche et son armature dans un plastron placé dans le dos de l'équipier. L'armature de la capuche permet de la tenir bien rigide au-dessus de la tête une fois en place sur le poumon gonflé.

Ce gilet n'est livré qu'en une seule et unique taille, mais avec des réglages dans le dos. Des visuels très simples pour bien régler le gilet sont affichés à l'intérieur alors que des graduations sur la sangle assurent une bonne répartition du réglage de chaque côté. On peut prérégler le gilet en ajustant les sangles dans le dos grâce à ces repères graphiques très lisibles. Ce gilet s'enfile par le côté. Il est fermé sur le devant ce qui peut être un peu gênant, obligeant à le retirer avant d'enlever sa veste.

Hammar uniquement

Ce modèle destiné aux navigateurs de haute mer n'est disponible que dans la version Hammar qui se déclenche avec la pression hydrostatique. Le Vito n'existe pas en version pastille de sel. Les plaisanciers qui désirent ce type de déclenchement pourront toujours choisir l'ancien modèle 5D qui s'ouvre sur le devant et reste au catalogue.

Gilet de sauvetage Spinlock Vito

Disponible à partir de 329 €

La loop sur laquelle on croche le mousqueton de la longe est en sangle (pour éviter l'inox). Elle peut être largable sous tension en option. Cette option évite de se noyer, tracté par sa longe derrière le bateau. En cas d'utilisation, le réarmement est possible sans grande difficulté.

En plus de la capuche, les gilets Vito ont aussi une poche pour y intégrer une balise AIS. En revanche plus besoin de couteau pour couper la longe, vu que l'on peut désormais larguer la boucle même sous tension.

Ces gilets disponibles en une seule couleur noire sont commercialisés à 329 € pour le modèle standard et 349 € pour le modèle avec la boucle de longe largable sous tension.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...