Sébastien Simon et Vincent Riou à l'assaut de la Route de la Découverte

Sébastien Simon

Sébastien Simon s'est lancé en double avec Vincent Riou pour tenter de battre le record en monocoque de la Route de la Découverte. Cette transatlantique de presque 4 000 milles est entre les mains de Giovanni Soldini et son équipage à bord du VOR 70 Maserati.

Battre le record

En stand-by à Cadix, Sébastien Simon et son mentor Vincent Riou ont quitté l'Espagne pour tenter de battre le Record de la Route de la Découverte ce dimanche 17 mars 2019. Cette route maritime de 3 884 milles relie Cadix à San Salvador, aux Bahamas et doit à son nom à la route emprunté par Christophe Colomb en 1492.

Partis à 22 heures 40 minutes 37 secondes UTC, les deux hommes devront mettre moins de 10 jours 23 heures 9 minutes et 39 secondes pour réaliser cette transatlantique. Ce sera d'ailleurs la première traversée océanique de Sébastien Simon en tant que skipper IMOCA

Pour tenter de faire mieux que Giovanni Soldini et son équipage à bord du VOR 70 Maserati, qui détiennent le record depuis février 2012, Sébastien Simon est accompagné de Vincent Riou, son directeur technique. Les équipiers naviguent sur l'ancien PRB — mis aux couleurs d'Arkea-Paprec — en attendant la construction de son plan Kouyoumdjian, en construction à Port La Forêt.

Une transat' rapide

Les prévisions météo sont encourageantes et la transat s'annonce rapide. " Les conditions sont sympas et annoncent une transat rapide, au portant et sous le soleil. Le pourcentage de réussite est correct et même si nous ne battons pas le record, nous aurons fait un joli bout de parcours" conclut Vincent Riou.

Cette première transat "d'entrainement" aux couleurs d'Arkea-Paprec est donc l'occasion se mettre en condition de course et tirer un maximum d'enseignements.

Des skippers sereins

Malgré la casse de l'amure de gennaker, et donc un ralentissement la nuit du 18 au 19 mars, Sébastien Simon et Vincent Riou sont optimistes. Les Canaries se rapprochent, la voile a été changée et la route continue, même si les conditions pas forcément idéales pour la suite du parcours.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...