Participation record sur la Transat Jacques Vabre 2019

Départ de la TJV 2017 © Jean-Louis Carli / ALeA / TJV17

Alors qu'ils étaient 38 duos sur l'édition 2017 de la Transat Jacques Vabre, ils seront presque le double sur l'édition 2019. 67 équipages — soit 134 skippers — seront au départ du Havre le 27 octobre prochain, répartis dans 3 classes : Class40, Multi50 et IMOCA.

L'édition 2019 de la Transat Jacques Vabre s'annonce d'ores et déjà historique. Ils seront 67 duos à prendre le départ, soit 134 skippers répartis dans les 3 classes participantes, à savoir les Multi50, les IMOCA et les Class40. Pour rappel, les Ultimes ne seront pas présents sur la course de 4 350 milles entre le Brésil et Salvador de Bahia.

Cette 14e édition est plus qu'attendue puisqu'elle sera la première course de nombreux nouveaux bateaux, particulièrement en IMOCA. Elle sera aussi l'occasion pour les nouveaux venus de courir aux côtés de vieux loups de mer.

"Cette édition s'annonce exceptionnelle, nous avons un record de participations avec 67 concurrents qui prendront le départ du Havre et surtout un plateau dont le niveau est très élevé. Nous allons tout mettre en œuvre pour faire de cette 14e édition, une épreuve inoubliable pour tous les duos présents" Gildas Gautier, délégué général de La Transat Jacques Vabre.

29 équipages en Class40

En 2017, la victoire avait été remportée — sur le fil — par V and B (Maxime Sorel/Antoine Carpentier). Le duo avait d'ailleurs établi un nouveau temps de référence de 17 jours 10 h 44 min et 15 s.

Cette année, les regards seront rivés sur Aïna Enfance et Avenir (Aymeric Chappellier), qui a pratiquement gagné toutes les courses de la saison. Il faudra aussi compter sur Louis Duc (Carac), dont le bateau de dernière génération est diablement affuté (sorte de sistership du Class40 de Yoann Richomme, vainqueur de la Route du Rhum 2018).

Trois nouveaux bateaux mis à l'eau cette année seront à surveiller : Banque du Léman (Simon Koster/Valentin Gautier) un plan Sam Manuard, Cape Racing Yacht (Jorg Riechers/Christophe Château) du cabinet d’architecture navale Owen Clarke Design et le scow flambant neuf de Ian Lipinski dessiné par David Raison. Il faudra également compter sur trois autres Class40 nés en 2018 : Leyton (Arthur Le Vaillant/Sam Goodchild), Lamotte Module Création (Luke Berry/Tanguy Le Turquais) et Beijaflore (William Mathelin-Moreau/Marc Guillemot).

Le Class40 V and B remporte la Transat Jacques Vabre © Jean-Marie Liot / ALeA / TJV2017

5 Multi50

La classe Multi50 accueillera 4 Multi50 prêts à naviguer à grande vitesse à travers l'Atlantique. Thibaut Vauchel-Camus et Fred Duthil (Solidaires en Peloton ARSEP) vise la victoire sur leur multicoque construit à Dubaï sur un plan VPLP en 2018. Seul dans sa catégorie sur les dernières courses, à l'image de l'Armen Race — il va pouvoir enfin se mesurer à ses concurrents.

En face de lui, Gilles Lamiré, fort de 3 participations à la Transat Jacques Vabre, relève le défi à bord de Team Groupe GCA-Mille et un sourires, l’ancien FenêtréA, double vainqueur de la Route du Café avec Erwan Le Roux. Le troisième concurrent est un petit nouveau sur le circuit Fabrice Payen sera le skipper de l’ancien bateau de Gilles Lamiré. Enfin, il faudra compter sur un quatrième équipage dont le nom des skippers et du bateau sont tenus secret pour le moment…

34 IMOCA

Sur les 34 équipages inscrits, 6 IMOCA de dernières générations s'élanceront à travers l'Atlantique : Charal de Jérémie Beyou (co-skipper Christopher Pratt) bien sûr, mais également la bombe de Thomas Ruyant dessinée par Guillaume Verdier et construite en Italie, la fusée d'Alex Thomson, Hugo Boss, plan VPLP fabriqué en Angleterre, le tout nouvel Arkea Paprec de Sébastien Simon (co-skipper Vincent Riou), le flambant neuf Apivia, signé lui-aussi par Guillaume Verdier, de Charlie Dalin (co-skipper Yann Eliès) et enfin celui du Japonais Kojiro Shiraishi, sistership de Charal.

Le temps à battre est de 13 jours et 7 h, détenu par Jean-Pierre Dick et Yann Eliès.

Les tandems seront variés, mélange de bizuths et d'expérimentés : Clarisse Cremer, bizuth sur la course, embarque Armel Le Cléac’h , Miranda Merron et Halvard Mabire, couple à la ville comme à la mer naviguera ensemble pour la première fois en Imoca, Nicolas Troussel naviguera avec Jean Le Cam, le quintuple champion du monde handivoile Damien Seguin a comme co-skipper le dernier vainqueur de La Solitaire Urgo Le Figaro Yann Richomme, Sam Davies, 5 participations, et Paul Meilhat, vainqueur de la Route du Rhum — Destination Guadeloupe…

Les chiffres clés

  • Marc Guillemot en sera à sa 11e participation, record de la Transat Jacques Vabre
  • Kito de Pavant fête sa 10e participation
  • Basile Bourgnon, 17 ans, sera le plus jeune concurrent
  • Richard Tolkien, 64 ans sera le plus âgé
  • Vincent Riou et Halvard Mabire ont participé à la première édition en 1993

Il y aura :

  • 11 femmes
  • 28 étrangers
  • 12 nationalités

Ouverture du village au Havre : vendredi 18 octobre 14 h

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...