Ewincher - témoignages d’utilisateurs de la manivelle de winch électrique

Quoi de mieux que de récupérer des témoignages d’utilisateurs pour connaitre l’intérêt d’un produit ? Nous sommes allés à la rencontre d’utilisateurs de la manivelle de winch électrique Ewincher. Des usagers au programme de navigation varié, mais tous conquis par cet accessoire désormais indispensable pour eux à bord.

”Je n’en voyais pas l’usage, mais aujourd’hui je ne peux plus m’en passer”

Témoignages sur la manivelle électrique Ewincher

Dominique navigue sur un catamaran de 41 pieds, un plan Lerouge. Cette manivelle, il n’en voyait pas l’utilité à bord. Mais quand ses collègues lui en ont offert une comme cadeau de départ à la retraite, il l’a définitivement adopté. ”Sur mon bateau, j’utilise le guindeau électrique pour hisser la grand-voile, je n’ai pas de problème physique de ce côté-là. En revanche, quand je dois rouler mon génois, j’ai compté 70 tours de manivelle à effectuer. Avec Ewincher, je ne me pose même plus de question.” Dominique apprécie aussi l’engin ”car il me permet de garder la tête haute, le regard vers la voile pendant toute la manœuvre. Pas besoin de se concentrer sur l’effort physique.” Et pas de problème question autonomie, ”j’utilise l’Ewincher pour tous les winches du bord sans aucune restriction. Il parait même que c’est moi qui aie le record en temps d’utilisation de la manivelle !”, nous glisse-t-il tout sourire.

”Plus de besoin de winches électriques”

Témoignages sur la manivelle électrique Ewincher

De son côté Jean-Renaud utilise l’Ewincher depuis 2,5 ans sur son Sun Odyssey 379. ”J’ai commandé mon voilier avec un winch électrique au piano. À cette époque, je ne connaissais pas cette manivelle, mais si c’était à refaire, je ne commanderais plus de winch électrique. L’Ewincher pallie à tous les usages. J’apprécie de pouvoir inverser le sens de rotation de la manivelle et ainsi utiliser les 2 vitesses des winches. Le retour de force en tenant en main la manivelle m’indique aussi quand cela force trop. Je n’ai pas peur d’abimer mon bateau.” La question d’autonomie de cette manivelle sur batterie n’est pas un problème pour ce marin : ”Pour mon usage, une batterie tient 24h de navigation. Et j’en ai deux… Pour traverser le Golfe de Gascogne ou bien encore aller aux Scilly, cela me suffit largement. Même si je n’ai jamais eu à le faire, je peux les recharger à bord sur le 12 V, sinon sur du 220 V à l’escale.

”Assez costaud pour mon Multi 50 !”

Témoignages sur la manivelle électrique Ewincher

Le Courreur au large, Sébastien Rogues, a aussi eu l’occasion d’essayer cette manivelle sur son Multi 50 Primonial. S’il ne s’en sert pas pendant la compétition (cette assistance est interdite !), l’Ewincher est largement plébiscitée pour les convoyages. En effet, sur ce voilier puissant, les forces sont colossales. Et pourtant la manivelle répond présente même face à ces efforts : ”Notre trimaran est équipé de winches Harken 65.3. L’intérêt de l’Ewincher est de pouvoir utiliser les 3 vitesses en inversant son sens de rotation. Nous l’avons utilisé sans problème pour hisser la grand-voile ou le gennaker. Certes nous vidons la batterie plus vite que sur un voilier de croisière, mais si ça marche pour un Multi 50, ça marche forcément pour une utilisation croisière !” D’après Sébastien Rogues, ce produit technique est très abouti : ”Nous n’avons rencontré aucun problème de fonctionnement et la livraison dans sa mallette avec la dragonne et les 2 batteries font penser à un objet de luxe.” Mais surtout, pour Sébastien, cette manivelle est vraiment aboutie, ”car même si la batterie est totalement déchargée, il est toujours possible de l’utiliser comme une manivelle classique.

”Grace à manivelle, j’utilise toujours 100% des capacités de mon bateau”

Témoignages sur la manivelle électrique Ewincher

Pierre-Yves navigue sur son 55 pieds de compétition avec lequel il a déjà participé 2 fois à la Route du Rhum. Maintenant que la compétition est derrière lui, il a embarqué une manivelle Ewincher. ”Sur mon bateau de 17 m, la grand-voile mesure 107 m2 et pèse 100 kg. Envoyer la grand-voile demande 20 minutes pour la hisser en haut du mât de 23 m. Sans Ewincher, je serais bien essoufflé !” C’est aussi grâce à cet ”équipier” que Jean-Yves peut continuer à naviguer en solo sur son grand voilier. ”Et même en croisière, Ewincher m’autorise à tirer plus sur le bateau. Je retarde le moment de prendre un ris, ou de réduire le génois, car je sais que je serais aidé pour la manœuvre”.

Témoignages sur la manivelle électrique Ewincher

Ces quatre marins sont unanimes pour souligner la facilité d’utilisation de la manivelle : ”Autonome, elle ne demande pas de fil à la patte” contrairement à d’autres modèles déjà essayés, mais jamais adoptés. La recharge rapide et les 2 batteries sont aussi une source de sécurité à bord. Tout comme le fait de ne pas avoir à compter sur les batteries du bord (comme c’est le cas pour un winch électrique) signifie aussi de la sécurité. Enfin, chacun des utilisateurs interrogés met en avant la qualité du service après-vente avec un accès simple et une réponse rapide et personnalisée à toutes les questions. Un vrai plus à l’ère de la mondialisation !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Ewincher, une manivelle électrique intelligente

Ewincher, une manivelle électrique intelligente

Que choisir : winch électrique, winch 4 vitesse ou manivelle électrique ?