Essai / Essai de l’Aquila 44, Un power cat surprenant d’aisance

Nous avons essayé l’Aquila 44 au large de la Grande-Motte. La tramontane souffle à plus de 20 nœuds levant une mer hachée idéale pour notre essai et se rendre compte de l’excellent passage en mer de ce catamaran.

Des bulbes perce vagues efficaces 

Essai Aquila 44

L’Aquila est proposé avec des Volvo D4 de 225 cv en standard, mais notre version est équipée de l’option la plus puissante de 2 x 320 cv Volvo montés en ligne d’arbre. Contre le vent et une mer agitée, cette motorisation nous propulse  à 18 nœuds en coupant les vagues et l’impression de facilité est étonnante. À l’intérieur, aucun à-coup n’est perceptible et cela autorise de se déplacer partout à bord en vacant à ses occupations, même dans ces conditions assez dures. Au retour, les vagues dans le dos, la vitesse monte jusqu’à 19 nœuds, l’écart n’est pas probant et démontre le bien-fondé du rajout des bulbes. Le passage très doux et le surplus de stabilité permettent de rester assis au bar même par une vitesse de 18 nœuds. Le confort actif est donc aussi bon que celui au mouillage. Il est remarquable dans cette catégorie.

Essai Aquila 44

Essai Aquila 44

Une autonomie optionnelle intéressante

Essai Aquila 44

À 18 nœuds la consommation est de 114 l/h et si l’on se stabilise en croisière à 14-15 nœuds, il faudra compter 85 l/h. Avec les réservoirs de 1 100 l, l’autonomie est d’environ 180 miles et de 400 miles à 9 nœuds, mais l’on peut disposer en option d’une réserve supplémentaire de 360 l qui sera bienvenue pour faire de plus long parcours rapidement. 

Une version électrique aux États-Unis

Une version, avec des moteurs électriques Torqeedo Deep Blue, alimentés par deux batteries BMWi3, elles-mêmes régénérées par un groupe électrogène de 25 kW et des panneaux solaires, est proposée aux USA par Nova Luxe. Une autonomie de 875 miles est possible, mais à 6,5 nœuds et la vitesse maxi culmine à 9 nœuds.

Un poste de pilotage convivial

Essai Aquila 44

Essai Aquila 44

Le poste de pilotage central est très vaste et convivial avec ses deux banquettes latérales. Pour une utilisation intensive, on préfèrera lui adjoindre une timonerie intérieure moins exposée. Et puis la descente frontale, c’est super pratique quand il faut, depuis la barre au fly, aller prendre une amarre sur la plage avant ou vérifier le mouillage.

Essai Aquila 44

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Aquila 44, la fiche technique

MarqueAquila Boats
Longueur hors-tout13.44 m
Largeur6.56 m
Catégorie CEA
Nombre de passagers8
Déplacement lège15 900 kg
Nombre de moteurs maximum2
Carburant1100 L
Voir la fiche technique complète du Aquila 44
Reportage : Essai de l'Aquila 44

Aménagements de l’Aquila 44, 3 cabines pour la croisière familiale ou 4 pour le charter

Tarif du catamaran Aquila 44, des équipements très ludiques et imparables