Essai / Construction de l’Aquila 44,  un nouveau power cat pour l’Europe

Nous avons essayé le nouveau Aquila 44 au large de la Grande Motte. Une occasion de comprendre comment ce nouveau venu sur le marché européen compte prendre des parts de marché à des fabricants déjà bien établis. Dream Yacht Charter, le leader de la location, en a commandé de nombreux exemplaires. 

Né aux USA, fabriqué en Chine

La marque est née en 2012 du rapprochement du leader de la location moteur aux États-Unis « Marine Max » et du géant chinois du composite « Sino Eagle ». Elle s’est implantée en se spécialisant sur le segment du catamaran moteur. La gamme, développée du 32 au 48 pieds, remplie les bases de location américaines et pour ne citer que lui, le 44’ qui nous intéresse ici a été produit à plus de 85 exemplaires, en 3 et 4 cabines, dont une majorité a été commanditée par le loueur fédéral.

Essai Aquila 44

Taillé pour le charter

Essai Aquila 44

Essai Aquila 44

Un peu à la manière de Moorings avec les léopards, les modèles ont été renommés du nom de l’opérateur de charter. L’Aquila 48 est devenu le Marine Max 484, on connait la démarche. Cette gamme de catamarans, conçue pour être  uniquement des bateaux à moteur, est née du double cahier des charges du charter et de l’usage privatif afin de les rendre les plus fonctionnels possible dans toutes situations.

Un test clientèle exigeant

Essai Aquila 44

Première clientèle mondiale de bateaux à moteur, le plaisancier nord-américain représente un test suffisamment fiable pour apprendre à son contact. Le résultat se remarque à certains détails : les jupes arrières sont larges et très proches de l’eau. Les coffres sous les assises peuvent être équipés d’un coffre réfrigéré à poisson. Des détails que cherchent les utilisateurs en vacances.

Un design de moteur yacht

Essai Aquila 44

Essai Aquila 44

Des lignes générales plus galbées que ses prédécesseurs, les proues sont affublées d’un bulbe perce vague assez étroit et les poupes d’un skeg devant les hélices, une descente donnant accès à la plage avant par le devant du flybridge, et un cockpit arrière très ergonomique équipé d’un bar modulable sur la cloison arrière. Pas de doute, la conception a dû faire l’objet d’une belle étude sur la propulsion par hélice et sur les attitudes de vie en utilisation.

Essai Aquila 44

Essai Aquila 44

Une fabrication de qualité

La construction des coques, de la nacelle et du pont est en composite fibre de verre, Balsa et résine vinylester sous le procédé de l’infusion pour une résistance et une rigidité élevées. La sécurité n’a également pas été oubliée. Les bulbes de coque sont des pièces moulées séparément et fixées ultérieurement aux brions et des crashs box avant et arrière sont installées en avant de cloisons étanches. Les coques dues au cabinet J&J Design ont passé des tests en bassin de carène et nous allons nous rendre compte de leur efficacité sur le plan d’eau.

Plus d'articles sur les chaînes :

Lire le reportage : Essai de l'Aquila 44

Tarif du catamaran Aquila 44, des équipements très ludiques et imparables

Aménagements de l’Aquila 44, 3 cabines pour la croisière familiale ou 4 pour le charter

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Aquila 44, la fiche technique

MarqueAquila Boats
Longueur hors-tout13.44 m
Largeur6.56 m
Catégorie CEA
Nombre de passagers8
Déplacement lège15 900 kg
Nombre de moteurs maximum2
Carburant1100 L
Voir la fiche technique complète du Aquila 44