"Le First 30, un petit bateau pour un grand plaisir à petit budget"

Le First 30 est un voilier de moins de 9 m lancé par le constructeur français Bénéteau à la fin des années 80. Ce voilier emblématique a marqué des générations de plaisanciers et fondé le succès du constructeur français. Quoi de mieux pour nous en parler que le président de l'association des First 30, Jean-François Duclos ?

Inspiré de l'Impensable

C'est en 1976 que Bénéteau lance le First 30, premier voilier de course-croisière hauturière du constructeur vendéen. Ce dernier reprend la carène de l'Impensable, un prototype en bois moulé dessiné en 1972 par l'architecte naval André Mauric pour Michel Briand. Ce même bateau qui remporta la Half Ton Cup en 1973, et dont une dizaine d'unités en polyester furent construites ensuite par le chantier Quéré-Paillard.

À cette époque, Bénéteau cherche à concevoir un bateau de série pour la croisière et se rapproche alors d'André Mauric. C'est ainsi que le First 30 sera conçu sur la base de l'Impensable. Le voilier de 8,95 m est présenté en 1976 au Nautic à Paris avant d'être élu bateau de l'année en 1978. Il sera ensuite utilisé comme support du Tour de France à la Voile de 1978 à 1980.

Il se caractérise par sa coque frégatée et son "petit cul", qui lui permet de naviguer sous la jauge IOR. À l'intérieur, on y trouve une cabine avant et une couchette-cercueil, mais pas de salle d'eau.

"Le First 30, c'est un bateau mythique pour ceux qui font de la voile. Il a été utilisé sur le Tour de France à la Voile. On les voyait passer par le canal du midi avec leur guitare à la main. C'était une autre époque. Il s'est aussi illustré de nombreuses fois sur la Course de l'Aurore" explique Jean-François Duclos.

Le First 30 a démocratisé la plaisance

Le First 30, c'est un rêve de gamin, devenu aujourd'hui réalité pour Jean-François. À tel point qu'il en a fondé une association de propriétaires en 2004.

"Quand j'avais 18 ans, je voulais un First 30. J'ai eu la chance de naviguer très jeune sur de très beaux bateaux en bois dans le Morbihan et quand on a vu arriver sur le marché l'Arpège dans les années 70, c'était extraordinaire. C'était un bateau moderne, grand, rapide et raide à la toile, bon marcheur au près. C'était tout ce qu'on souhaitait.

Puis ensuite, il y a eu le First 30, qui avait une carène de bateau de course et qui était construit en plastique. C'était le début de la construction polyester dans les années 80 et ça ouvrait de nouvelles perspectives aux populations qui ne pouvaient pas avoir accès à la plaisance, autrefois trop couteuse. Le First 30 a participé à la démocratisation de la voile. À son lancement, il coutait 300 000 francs, le prix d'un appartement, mais pourtant, ce n'était pas cher en comparaison des prix des bateaux habitables de l'époque."

Le marché actuel

Aujourd'hui, 969 First 30 ont été construits et on trouve de nombreux modèles sur le marché de l'occasion. Puisque c'était le début de l'industrialisation, chaque modèle — pourtant c'est une série monotype — est différent. "Si la longueur du pont est la même, on peut trouver des pieds arrière de balcons avant qui sont positionnés à 10 cm près à des endroits différents, ou encore des différences de matière entre le côté tribord et bâbord. Ce n'était pas du monotype comme on le connait aujourd'hui", raconte Jean-François.

Ainsi, les prix de vente sont très disparates – de 3 000 € pour un bateau peu entretenu à 15 000 € pour un bateau en état impeccable. Compter entre 8 000 et 12 000 € pour un budget raisonnable.

"C'est un bateau attachant, facile et idéal en équipage réduit ou en solitaire, justement grâce à ce cockpit très fin. Il pardonne les erreurs et marche très bien. Il n'a pas à rougir au près sur des bateaux modernes. C'est un petit bateau pour un grand plaisir avec un petit budget. Par contre il faut pouvoir faire beaucoup de choses soi-même pour l'entretien", conclut Jean-François. Et grâce à ses qualités marines et à ses 7 couchettes, le First 30 est aussi apprécié pour les longs voyages, ainsi chaque année, ce sont plusieurs propriétaires qui partent faire une boucle de l'Atlantique à bord de leur voilier emblématique.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

First 30 Version 1977, la fiche technique

MarqueBénéteau
ArchitecteAndré Mauric
Longueur hors-tout8.95 m
Longueur de coque8.80
Largeur2.86 m
Tirant d'eau1.73 m
Catégorie CEB
Déplacement lège3 450 kg
Surface de voilure au près50 m2
Carburant30 L
Voir la fiche technique complète du First 30 Version 1977