Jean-Baptiste Daramy raconte un départ vent de travers à pleine vitesse


Pour le départ de la Route du Rhum, Jean-Baptiste Daramy est en solitaire sur son Class40. Il nous raconte la joie de couper la ligne au milieu des 120 concurrents qui participent à cette épreuve de légende.

J'ai un souvenir qui me revient tout de suite en tête, d'un bon moment en mer. C'était sur le départ de la Route du Rhum. Ce départ était magique vent de travers. J'étais à bord de mon bateau, je venais de dérouler le gennaker, le bateau glissait a belle vitesse avec tous les concurrents. Nous étions tout de même 120 sur le départ. Même s'il faut être réaliste, je n'ai aucun souvenir des Ultimes au départ, on ne les a pas vus. On déboulait travers au large de Saint-Malo. C'était des émotions hyper intenses, car c'était le fruit de travail et de préparation pour être au départ. Et cela reste un pur bonheur de navigation, à fond sous gennak sur mon joli Class40 et en parallèle beaucoup d'émotions liés au départ d'une grosse transat en solitaire. C'est vraiment un moment que j'ai adoré en mer et j'espère pouvoir en vivre d'autres très prochainement.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...