Skipper de course au large, Luce Molinier recherche la liberté en mer


À ce moment-là Luce Molinier n'aurait pour rien au monde échangé sa place avec une autre. Elle nous décrit le plaisir de se retrouver au surf sous les alizés. Surtout quand les dauphins viennent jouer avec l'étrave.

Je suis Luce Molinier. Je vais vous raconter un moment de pure liberté de sensations où je me suis sentie vraiment en symbiose, en phase avec la mer et le large. C'est dans les alizés. Avec 15 - 20 nœuds de vent. Le bateau glisse sous spi. Tout est facile, il fait chaud, soleil. Je suis dans le cockpit. Le bateau barre tout seul, il est sous pilote automatique. À ce moment-là des dauphins arrivent. L'image est parfaite. Je rêve assise au-dessus de l'étrave... Je ressens une espèce de sensation de liberté, de pur bonheur d'être à ma place, au bon endroit. Finalement au large, il y a des moments où je suis sereine et enfin apaisée. C'est un sentiment de bien être et de bonheur d'être libre !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...