Le Mercier-Jones Supercarft, un aéroglisseur au design résolument automobile

Mercier-Jones Supercraft

Mercier-Jones a développé un concept d'aéroglisseur grand luxe, dont le design s'inspire des plus belles voitures de sport. Découvrez le Supercraft 2015, by Mercier-Jones.

Le Mercier-Jones Supercraft est un luxueux concept d'aéroglisseur dont le design s'inspire clairement de l'industrie automobile : Bugatti-Veyron, Maserati Gran Turismo ou encore, Audi R8. Ce véhicule amphibie est décrit par ses concepteurs comme "agile, rapide et facile à piloter." Construit à la main, il possède un look agressif et moderne (voire même futuriste).

Même si à première vue, on ne voit pas forcément la ressemblance avec le milieu marin, le Supercraft possède néanmoins quelques caractéristiques marines, "comme les ponts latéraux ou encore le cockpit ouvert."

Pour rappel, les hovercrafts sont des véhicules de pointe qui peuvent voyager sur terre, sur mer, mais aussi sur une grande variété de terrains. Ils avancent grâce à un coussin d'air qui les propulse au-dessus de la surface. "Vous pouvez conduire très vite sur la terre, la glace, le sable, l'eau et tout le reste."

Avec une vitesse pointe estimée à plus de 129 km/h (80 mph) le Mercier-Jones Supercraft espère battre haut la main le record de vitesse de l'aéroglisseur sur terre qui est de 90km/h (56,25 mph). Il espère également décrocher le record sur l'eau qui est de 139 km/h (86,5 MPH).

En plus de sa ressemblance frappante avec une voiture de sport haut de gamme, le Mercier-Jones Supercraft se comporte comme tel. Son système commande directionnelle en attente de brevet - propulsion et traction hybrides – permet une grande maniabilité. "Aussi bien vers l'avant, sur les côtés ou encore en marche arrière. Cela facilite le démarrage et l'arrêt." Ce groupe motopropulseur hybride écologique améliore les performances tout en réduisant l'impact environnemental et la pollution sonore. Pour fonctionner, un moteur à essence (optimisé pour une efficacité énergétique maximale) produit l'électricité nécessaire aux deux moteurs électriques indépendants. Une batterie permet de servir de réserve pour les deux moteurs.

Construit en matériaux haut de gamme – fibre de carbone et alliages métalliques –, il bénéficie de techniques de construction issue de l'industrie automobile, de la marine et de l'aérospatiale. À l'intérieur, on trouve deux sièges.

Environ 50 modèles d'hovercraft devraient être produits pour le mois d'octobre et seront vendus à l'unité, au prix de 54 000 € (75 000 $).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...