Garmin GPS 73, le GPS portable à tout faire

Quasiment indestructible, étanche et flottant, le GPS 73 de Garmin avec ses nouvelles fonctions pour la voile vient de gagner une nouvelle clientèle : les régatiers.

Fort du succès du GPS 72, Garmin lance cette année le GPS 73. Ce modèle de GPS portable s'adresse à tous les plaisanciers qui naviguent sur des petits bateaux, tous ceux qui n'ont pas de batterie à bord.

C'est en effet un GPS portable autonome qui fonctionne sur piles (2 piles AA ou rechargeables). Avec un écran monochrome, il offre une autonomie élevée (18 heures annoncées). Son boîtier est étanche, antichoc et le GPS flotte. Voilà un appareil robuste qui ne craint pas les mauvaises conditions.

Mais toutes ces caractéristiques ne le différencient pas beaucoup de son prédécesseur, le GPS 72. C'est surtout dans ses fonctions que le GPS 73 prend de la distance. Ce modèle possède ce que Garmin nomme : SailAssist. Il s'agit de fonctions pour naviguer à la voile comme la visualisation des lay line ou l'indication du meilleur moment pour virer de bord. Pour la régate, l'appareil est aussi capable de matérialiser une ligne de départ et offre un compte à rebours. L'appareil possède aussi un éphéméride avec les heures de lever et de coucher du soleil.

Même si ce GPS tient bien dans la main avec le clavier volontairement placé au-dessus de l'écran pour le manipuler d'une seule main sans masquer l'écran, le GPS 73 est livré avec un étrier qui vient se fixer autour du pied de mât. Une installation très utilisée en voile légère (dériveur, catamaran de sport) ou sur les sport boat.

Malgré l'absence de cartographie, ce GPS sera très utile pour tous les navigateurs qui longent la côte. En mémorisant son port de départ, le GPS indique toujours le cap et la distance pour y revenir. L'appareil est capable de mémoriser jusqu'à 1000 waypoints.

Disponible à 179,00 €, voilà un appareil qui sera aussi utile sur un kayak, que sur une ligne de départ à bord d'un voilier de régate.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...