Solo Maître Coq 2016, une pause bien méritée à mi-parcours

Solo Maître Coq 2016 © Christophe Favreau

Après deux jours de parcours côtiers - dont un raccourci le premier jour par manque de vent - les 22 figaristes engagés sur la Solo Maître Coq profitent d'une pause. L'occasion de reprendre des forces pour la dernière manche qui sera donnée le jeudi 21 avril 2016 et qui confirmera ou non Corentin Douguet vainqueur de l'édition.

Le coup d'envoi de la Solo Maître Coq a été donné le lundi 18 avril par la marraine de l'édition, la triple championne du monde junior de RS:X, Hélène Noesmoen. Malgré une météo capricieuse, la direction de la course a réussi à lancer deux manches. Le premier parcours côtier de 17,5 milles a été remporté par le Britannique Alan Roberts (Vasco de Gama), devant Damien Cloarec (Saferail) - qui avait pourtant mené la danse depuis le départ - et Corentin Douguet (Sofinther – Un maillot pour la vie). La 2e course, initialement de 18,8 milles a été raccourcie à 4,4 milles par manque de vent. Et là encore, c'est le Britannique Nick Cherry (Redshift) qui s'est imposé devant son compatriote Will Harris (Artemis 77) et la Suissesse Justine Mettraux (Teamwork). 

Sur la 2e journée de course, ce sont les Bretons qui se sont imposés. Les conditions météo étaient un peu plus sportives et les 22 figaristes ont pu courir sur deux parcours côtiers de 15 milles, en baie des Sables-d'Olonne. Les deux manches ont d'ailleurs mis en lumière le Carantécois Damien Cloarec et les Lorientais Anthony Marchand et Corentin Douguet plus à l’aise dans cette météo. Le bizuth Will Harris fait également une belle opération, terminant 4e et 5e. À déplorer l'abandon de Théophile Moussion (#théoenfigaro) suite à une collision avec Cécile Laguette (Cécile chercher sponsors). Ce dernier devait profiter de la journée de réserve du mercredi 20 avril pour réparer son Figaro Bénéteau.

D'ailleurs, ce 20 avril, les 22 Figaristes étaient au repos. Au programme, sieste, bricolage ou encore kiné. Le thème du jour, récupérer des forces pour la dernière manche qui sera donnée le jeudi 21 avril à 12 h. Cette dernière course partira des Sables-d'Olonne et emmènera les solitaires en direction de l’île de Ré en respectant le balisage du pont et en laissant l’île à tribord. Les 22 Figaro Beneteau pointeront ensuite leur étrave vers le phare des Birvideaux, en laissant au choix l'île d'Yeu à tribord ou à bâbord, puis Belle-Ile à bâbord en remontant et en quittant le dit phare. Puis la flotte filera vers Les Sables-d’Olonne contourner la bouée "Mich'Bot" avant de poursuivre vers une marque spéciale, mouillée dans l'ouest de l'île d'Oléron tout en laissant l'île de Ré à tribord. Cette marque spéciale passée, cap vers La Palisse en passant sous le pont de l'île de Ré et avant un retour en baie des Sables pour couper la ligne d'arrivée.

Cette pause à mi-épreuve permet aussi de faire le point sur le classement provisoire. Corentin Douguet (Sofinther – Un maillot pour la vie), favori de l'édition est en tête du classement sans avoir remporté aucune manche. Damien Cloarec (Saferail, vainqueur de la manche 4) signe ici un joli retour sur le circuit figaro. L'anglais Alan Roberts (Vasco de Gama) complète le trio de tête avec une belle régularité (1, 7, 5 et 6), mais devra se méfier d'Anthony Marchand (Ovimpex – Secours populaire), en embuscade, à 0,5 point derrière.

"Jusqu'ici, je suis forcément satisfait de ma course puisque je suis en tête. Pourtant, tout n'est pas encore parfait puisque je n'ai pas encore remporté de manche. Enfin, ce n'est pas une condition sine qua non pour gagner. Sur le Tour de Bretagne 2015, nous gagnons avec Christian Ponthieu sans remporter une seule étape ! Et puis je n'ai pas dit mon dernier mot, il reste encore une course. Tout va se jouer sur le grand parcours. J'ai un petit joker d'avance sur certains, mais pas vraiment sur Damien. Avec un coefficient 3 sur cette ultime manche, le jeu reste ouvert et il faudra être vigilant. Je vais faire ma course sereinement. Le jeu des marquages prendra certainement effet sur la fin de parcours" a déclaré Corentin Douguet.

Crédits photos : Christophe Favreau

Plus d'articles sur les chaînes :

Vendée
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Solo Maître Coq

La Solo Maître Coq, épreuve qualificative pour la Solitaire du Figaro