MENUBateaux.com
Magazine de la plaisance
SE CONNECTER

Sécurité, n'oubliez pas le coupe-circuit !

Le dispositif de coupe-circuit est obligatoire à bord d'un bateau à moteur d'une puissance supérieur à 4,5 kW (6 CV), mais n'est pas obligé d'être porté. Pourtant, ce geste de bon sens permettrait d'éviter de trop nombreux accidents…

Coupe-circuit
Le

On entend trop souvent des histoires d'accidents de bateau à moteur, dont le pilote est tombé à l'eau et qui continuent leur course folle, risquant de blesser d'autres plaisanciers, nageurs ou encore d'abimer d'autres embarcations. Ce n'est pas non plus sans danger pour le skipper qui voit s'éloigner son bateau, tandis que lui reste dans l'eau. Situation qui peut créer une scène de panique et qui pourrait être évitée grâce au coupe-circuit !

Le dispositif coupe-circuit se branche avant le démarrage du moteur et permet de stopper l'allumage en cas d'éjection du pilote : le moteur est immédiatement coupé. Ce dispositif est obligatoire sur les VNM et les bateaux à moteur hors-bord d'une puissance supérieure à 4,5 kW (6 CV) et à barre franche.

N'oubliez donc pas de brancher votre coupe-circuit avant la mise en route du bateau ! Même s'il est obligatoire d'en posséder un à bord, il n'est pas obligatoire de le porter. Pourtant, c'est une question de logique et de bon sens !

NE NAVIGUEZ JAMAIS SANS AVOIR ACCROCHÉ LE COUPE-CIRCUIT AU PILOTE !

Pour plus de confort, nous vous conseillons de l'attacher autour de votre cuisse. Fixé ainsi, il ne vous gênera pas dans les manœuvres et ne s'emmêlera pas dans votre volant.

Prévoyez un deuxième coupe-circuit à bord, car si le pilote tombe à l'eau avec le premier, vous ne pourrez plus redémarrer le bateau. Laissez-le dans un endroit accessible et informez vos passagers de sa présence. Pour rappel, chaque fabricant possède son propre coupe-circuit, alors n'essayez pas d'utiliser un dispositif Yamaha sur un moteur Honda.

Dans la première vidéo ci-dessous, on voit un canot Riva foncer sans pilote en plein lac de Zurich. Alors que le pilote est tombé dans l'eau, le bateau continue sa navigation, avant d'être intercepté par la police locale. Le policier prend alors son courage à deux mains pour sauter sur le canot automobile et couper les gaz. Plus de peur que de mal, mais encore un accident qui aurait pu être évité si le pilote avait utilisé son coupe-circuit !

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO