Spindrift 2 renonce au Trophée Jules Verne

Spindrift 2 © Eloi Stichelbaut

Avec plus d'un jour de retard sur Loïck Peyron, Yann Guichard laissait échapper le Trophée Jules Verne en 2016. Pourtant, le skipper de Spindrift 2 et son équipage ne retenteront pas le tour du monde cette année.

Le 22 novembre 2015, Spindrift 2 – le plus grand trimaran de course océanique – et son équipage de 14 marins - partait à la conquête du Trophée Jules Verne. Avec plus d'un jour de retard sur le chrono de Loïck Peyron – actuel détenteur du Trophée depuis 2012 – le maxi trimaran de Yann Guichard réalisait cependant le 2e meilleur temps de l'histoire : 47 jours 10 heures 59 minutes 02 secondes !

Pourtant, il n'y retournera pas tout de suite, comme l'a indiqué Yann Guichard, sur le site de l'écurie Spindrift. Malgré un chantier technique d'été chez Multiplast (à Vannes) pour reconfigurer le trimaran en configuration Jules Vernes. Le marin a réalisé une interview à l'occasion des 5 ans de l'écurie et il revient sur le Trophée Jules Verne qui constitue "un immense défi."

"Le Trophée Jules Verne constitue un immense défi et un engagement total. Historiquement il faut trois tentatives pour battre le record. Il y a déjà eu 23 tentatives, mais le record a été battu seulement 8 fois. Lors de notre première tentative, nous avions deux jours d'avance jusqu'à ce que la fenêtre météo ne se referme. Nous avons beaucoup appris durant ce premier essai autour du monde et nous continuons à apprendre depuis. Notre participation à la Transat Québec Saint-Malo nous a notamment permis de tester et de valider quelques idées et optimisations pour le bateau et de battre le record sur le parcours par la même occasion.

Notre stratégie au sein de Spindrift racing, qui consiste à mixer coureurs au large et régatiers spécialistes du contact sur une multiplicité de circuits, a démontré son efficacité en termes de performance et nous mènerons notre seconde tentative de record du Trophée Jules Verne dans ce même esprit.

Le Trophée Jules Verne reste un rêve à accomplir, et constitue un des défis ultimes dans la voile de compétition et pour Spindrift racing."

crédit : Chris Schmid

Pour autant, l'année 2017 ne semble pas être un bon créneau pour l'équipage de Spindrift 2 et sa quête du Trophée. Le programme sportif de l'année à venir est en cours de finalisation et le Trophée Jules Verne n'y figure apparemment pas, comme l'explique Yann Guichard.

"Dona et moi avons l'ambition de battre ce record avec l'équipe que nous avons mise en place depuis maintenant cinq ans. Un record aussi difficile que celui-là demande un engagement absolu et de réunir toutes les conditions nécessaires à la réussite d'un tel défi. Dans un esprit sportif et professionnel, je pense que cet hiver n'est pas le bon moment pour une nouvelle tentative et nous avons donc pris la décision avec Dona de repousser notre départ. Nous finalisons actuellement notre programme sportif pour la saison 2017 et nous aurons le plaisir de l'annoncer prochainement."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Maxi Spindrift 2, la fiche technique

MarqueCDK Technologies
ArchitecteVPLP
Longueur de coque40.00
Largeur23.00 m
Voir la fiche technique du Maxi Spindrift 2
Reportage : Trophée Jules Verne

Début de stand-by pour Idec Sport sur le Trophée Jules Verne

Trophée Jules Verne : stand-by imminent pour Idec Sport