Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Exclusif : Wrighton s'attaque au marché du trawler et annonce le Bi-Loup Power 109

Le chantier Wrighton - créateur du célèbre Bi-loup - profitait du Grand Pavois pour annoncer un projet de bateau à moteur, le Bi-Loup Power 109. Un bateau qui a su trouver des adeptes d'après Vincent Lebailly, son architecte.

Le projet Bi-Loup Power 109
Le

Le visuel du projet de "voilier" à moteur du chantier Wrighton a de quoi interpeller, puisque justement, il s'agit bien de transformer le Bi-Loup 109 en bateau à moteur. "L'idée est de créer un bateau dans l'esprit trawler, puisque le Bi-Loup est équipé d'une carène à déplacement, sans le gréement et avec un accastillage plus simple" détaille Vincent.

L'idée est donc de garder la coque et le pont du 109 et de lui donner un visuel plus proche du trawler en lui ajoutant une casquette rigide où se trouvera la timonerie avec des sièges surélevés et l'équipement électronique. "On a aussi rajouté des pavois et un chandelier pour se rapprocher du design d'un bateau à moteur", explique Vincent. La cale machine sera agrandie pour pouvoir accueillir le réservoir d'essence de 1150 L.

Le cockpit fermé avec porte plus le tableau arrière basculant – aménagement que l'on retrouve déjà sur les Bi-Loup – renforce aussi ce côté trawler. Le bateau est entièrement clos et donc bien protégé pour les enfants.

Ce qui fait la caractéristique des Bi-Loup c'est aussi sa double quille qui lui permet de s'échouer. Et il en sera de même sur la version motorisée. "La quille a été rasée pour pouvoir continuer à s'échouer avec la biquille", note Vincent. Le tirant d'eau sera donc réduit de 1,40 m (pour la version voile) à 90 cm pour la version moteur.

Côté motorisation, le bateau sera équipé d'un moteur diesel inboard Volvo de 110 CV pour une vitesse de 8/10 nœuds (1800 tours). Une voile "tape-cul" pourra être installée sur le mât, à noter toutefois que le gréement est en option sur ce modèle à moteur.

L'intérieur reste le même – à savoir un bateau simple avec une habitabilité maximale pour une croisière familiale. On trouvera donc un carré avec une très grande hauteur sous-barrot et un roof panoramique, une cuisine sur l'arrière ou encore un coin salon à bâbord, ainsi que deux cabines à l'arrière et une cabine à l'avant.

Vincent Lebailly – architecte du chantier Wrighton – nous a confié avoir reçu un accueil plutôt positif de la part des visiteurs du Grand Pavois. Pour autant, le design et la réalisation technique nous laissent dubitatifs… Alors, à quand un Bi-Loup à moteur ?

Bi-Loup 109, le résumé du bateau

ChantierChantier Wrighton
ArchitecteVincent Lebailly Yacht Design
Longueur hors-tout10.98 m
Longueur de coque10.72 m
Largeur3.80 m
Tirant d'eau1.40 m
Catégorie CEA
Déplacement lège6 500 kg
Surface de voilure au près75 m2
Nombre de moteurs maximum1
Carburant150 L
Voir la fiche technique complète et les photos du Bi-Loup 109
Reportage : Bi-Loup Whrigthon

Bi-Loup 109, Vision panoramique extralumineuse

Les Biloups ont signé leur retour au Grand Pavois - Interview

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO