Avarie de voile pour Jeremie Beyou sur le Vendée Globe

Maître Coq © Vincent Curutchet / DPPI / Maître CoQ

Jérémie Beyou, skipper de l'IMOCA Maître Coq a subi une avarie de voile. Il change de cap pour sortir de la dépression et évaluer la situation.

Jérémie Beyou, skipper de Maître Coq, actuellement en 5e position sur le Vendée Globe a contacté son équipe technique ce samedi 3 décembre à 20 h (heure française) pour l'informer d'une avarie sur son bateau. 

Alors qu'il évoluait dans des conditions de vent de 30 nœuds, un problème technique est survenu, entrainant des dégâts sur le grand-voile. Cette dernière s'est affalée. Le skipper a néanmoins réussi à la sécuriser sur la bôme et navigue sous J3. Il change désormais de cap pour sortir de la dépression et évaluer la situation.

Ce tour du monde en solitaire et sans escales n'est pas de tout repos pour Jeremi Beyou qui a du faire face à plusieurs problèmes techniques. Tout d'abord, la défaillance de ses pilotes automatiques pendant sa descente de l'Atlantique, puis, au moment d'entrer dans le Grand Sud, une panne d'antennes Fleet qui le prive de ses moyens de communication (il n'a que son Iridium portable à disposition) — et donc d'informations météo. Enfin, un problème de gennaker (grande voile d'avant utilisée au portant), qu'il n'arrivait plus à affaler, celle-ci semblant bloquée au niveau du "hook" (crochet) qui la maintient en tête de mât.

Mise à jour du 5/12/16 : Jeremie Beyou a remplacé son hook de grand-voile endommagé, par une pièce de spare (pièce de rechange). Il a de nouveau hissé sa grand-voile partiellement déchirée, il poursuivra la réparation dès qu'il aura récupéré quelques forces.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...