Vendée Globe : Deux prochains jours décisifs ?

Hugo Boss, skippé par Alex Thomson

Alors qu'Armel le Cléach' et Alex Thomson jouent au yoyo en tête de flotte, les routages du Britannique laissent à croire que ces deux prochains jours pourraient être décisifs pour savoir lequel sera le vainqueur et lequel sera le dauphin...

Armel le Cléac'h (Banque Populaire VIII) vient de passer sous la barre des 2000 milles pour rejoindre Les Sables-d'Olonne d'ici une semaine. Et il a réussi à reprendre de l'avance sur son poursuivant direct Alex Thomson (Hugo Boss) même si ce dernier à de nouveau grappillé quelques milles en profitant du ralentissement du leader. Ce dernier ne lâche rien pour autant et donne tout ce qu'il a pour ne rien avoir à regretter... Car au final, en une semaine, tout peut encore se jouer, même si on sait désormais que les places de vainqueur et de dauphin se joueront entre ces deux-là.

"Mais le vent va faiblir pour moi et je vais ralentir, comme l'a fait Armel avant moi", indique le Britannique. "Nous aurons deux jours dans des conditions légères. Puis le vent se renforcera et on accélérera, avant une nouvelle dorsale puis la dernière ligne droite avant l'arrivée", poursuit Thomson qui croit encore en ses chances de victoire. "Je reste pragmatique et optimiste, et je devrais pouvoir réduire l'écart. Mon routage actuel me dit je j'arriverai 5 heures après Armel. Mais au cours des deux jours à venir si je n'arrive pas à réduire l'écart à moins de 50 milles, mes chances de l'emporter seront assez faibles. J'essaye de faire mon boulot. Il reste trop de milles pour penser à l'arrivée."

Ces deux prochains jours seront donc décisifs pour le skipper d'Hugo Boss ! En tous les cas les conditions météo restent toujours instables en tête de course. La dépression qui a perturbé l'ensemble de l'Atlantique Nord s'éloigne désormais vers l'Ouest et les deux skippers devraient revenir à une situation plus habituelle pour la saison... Les modèles météo sont très instables et la situation inhabituelle pour un mois de janvier. Les conditions sont orageuses, le vent instable. Il reste donc des coups à jouer pour Alex Thomson d'autant que les routages annoncent une fin de parcours compliquée pour les leaders, attendus aux Sables d'Olonne d'ici huit jours, le jeudi 19 janvier.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...