Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Muscadet, vintage mais toujours moderne

Comment bien choisir son voilier d'occasion ? Cette semaine le célèbre Muscadet. Malgré son âge et sa construction en contre-plaqué, ce voilier garde une côte. En partie due à ses qualités marines et aussi à une association active qui propose de nombreuses régates.

Le
  • À partir de 2 000 € pour une coque à restaurer. La cote grimpe vite à 8.000 € pour une unité soignée, prête à naviguer et à régater.
  • 700 exemplaires de 1963 à 1979

Plus encore que le Corsaire, le Muscadet est devenu un voilier très tendance, au point de faire sérieusement monter sa cote de l’occasion.

Très vivant par petit temps, raide à la toile et très sûr dans le mauvais temps (ses transats ne se comptent plus), il passe avec aisance dans n’importe quel clapot.

Au portant, son arrière pincé demande une certaine concentration à la barre, mais il va toujours vite. À défaut d’être vaste et confortable, le cockpit bien protégé abrite un coqueron arrière.

Les aménagements sont très classiques avec quatre couchettes de mer, un bloc cuisine et une table à cartes en vis à vis et de nombreux rangements.

Muscadet

Le diagnostic de Bateaux.com

Quillard ou dériveur ? Préférez la première version, plus efficace dans la brise pour seulement 35 cm de tirant d’eau en plus... et bien des ennuis en moins : puits de dérive pourri, dérive et axe à changer…

Reste que ce quillard est âgé de 40 à 50 ans, justifie une inspection soigneuse. Sa construction en contre-plaqué demande un entretien soigné. Les points faibles à vérifier : l’étrave, le fond du cockpit et la zone qui entoure le lest.

Muscadet

"On lui pardonnera son cul que s’il montre à tout le monde". André Costa en 1963, alors rédacteur en chef de l’Auto-Journal. 

Les avantages

  • Voilier très marin – transats par dizaines…
  • Programme croisière/régate
  • Capital sympathie

Les inconvénients

  • Plan de pont et cockpit sûrs, mais peu confortables
  • Demande plus de soins et de temps qu’une unité en polyester
  • Rien n’est prévu pour faciliter la baignade

Mais que lui manque-t-il ?

Un cockpit plus convivial, un génois plus petit et une jupe arrière… mais qu’on a goûté au Muscadet, on oublie vite ces "détails" ! 

L’équivalent aujourd’hui ?

L’Aviatieur 570 d’Eric Henseval tente de représenter le Muscadet moderne, mais l’original reste indéboulonnable.

Muscadet, le résumé du bateau

ChantierChantier Aubin
ArchitectePhilippe Harlé
Longueur de coque6.40 m
Largeur2.26 m
Tirant d'eau1.10 m
Déplacement lège1 250 kg
Surface de voilure au près25 m2
Voir la fiche technique complète et les photos du Muscadet
Reportage : Voiliers d'occasion

Sun 2000 de Jeanneau, on n’a pas fini de le regretter !

Tonic 23 : le plus gros des transportables

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Lhermitte Denis 24 Janvier 2017
http://www.dailymotion.com/video/xmwm5s_muscadet-en-cavale-2009_travel

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO