Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Hors-Série : Les avantages de la girouette anémomètre par ultrasons avec LCJ Capteurs

LCJ Capteurs est concepteur et fabricant de girouettes anémomètres à ultrasons depuis 1999. Robustes et précises, elles sont souvent utilisées en marine. Ces capacités ont ouvert d'autres développements (météo, l'industrie, la sécurité, l'agriculture…) à cette société 100% française.

Girouette LCJ Capteurs
Le

LCJ capteurs s'est fait une spécialité : la girouette anémomètre à ultrason. Sur une girouette traditionnelle, la mesure de la direction vent est assurée par une pale qui se positionne dans le lit du vent. Elle indique la direction. Une roue munie de godets (en général au nombre de 3) tourne pour mesurer la vitesse du vent.

Locaux de LCJ Capteurs

Avec les capteurs fabriqués par LCJ, aucune pièce n'est en mouvement. C'est une mesure par ultrasons qui donne à la fois la direction et la vitesse du vent. Ainsi le capteur n'est pas esposé à l'usure et la vitesse et la direction restent toujours étalonnées. Après 15 ans de commercialisation, LCJ Capteurs constate aujourd'hui que les premiers modèles fonctionnent toujours.

Toute la fabrication est assurée dans la région nantaise. Directement dans les ateliers de LCJ pour la partie électronique assemblage et test. Les pièces en matière plastique sont moulées à moins de 50 km autour de l'atelier. Une production 100% locale.

Soufflerie de LCJ Capteurs

Pour vérifier la précision des capteurs et les étalonner parfaitement, chacun est testé en soufflerie à tous les angles de vent. De plus, les capteurs subissent des tests dans une enceinte climatique de -15°C à +55°C.

LCJ Capteurs donne une priorité au calcul de l'angle au vent. Leurs girouettes présentent une grande réactivité aux mouvements du bateau, et aussi une plus grande précision. Contrairement aux capteurs mécaniques qui subissent fortement les mouvements du bateau (notamment en tête de mât d'un voilier), on ne retrouve pas ce problème avec les capteurs à ultrasons. S'il faut toujours filtrer la lecture, c'est avec moins de désagrément.

Soufflerie de LCJ Capteurs

Après avoir rencontré des problèmes de stagnation d'eau sur les émetteurs d’ultrasons des premiers modèles (CV3F), ce qui gêne la mesure des ultrasons, LCJ Capteurs a conçu la nouvelle version, baptisée CV7, qui résout cette difficulté et s’avère très performante. Ce capteur s'adapte sur toutes les centrales du marché en communiquant en NMEA 183 avec la possibilité d'adapter un boîtier qui convertit le signal en NMEA 2000. La transmission à 4800 bauds vers la centrale offre des temps de réaction de 800 ms. Par exemple, si l'on fait subir un 180° au capteur, il ne faut que 800 ms pour afficher la nouvelle valeur. Cette hyperactivité est particulièrement appréciée pour naviguer sous pilote automatique qui peut alors réagir sur la barre rapidement.

Maintenant que le produit est bien abouti et ne pose plus de problème, de nouveaux développements sont en cours pour créer une girouette autonome sans fil. À suivre…

Girouette LCJ Capteurs 

LCJ Capteurs est distribué en France par Furuno

CV7 Capteur girouette-anémomètre à ultrasons à bras incliné : 636 €

Reportage : Hors-série électronique

L'électronique marine, plus de simplicité pour plus de sécurité

Mercury, pour surveiller son moteur depuis la terre

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO