Web série / Gros chantier sur un Écume de Mer pour la transat de Hugo


Sur son Écume de Mer de 1973, Hugo veut réaliser une Transat. Mais avant de bouffer du mille, il a décidé de refaire peau neuve à son plan Finot. Et quand Hugo entreprend des travaux, il ne fait pas les choses à moitié…

On reçoit parfois des projets un peu fous à la rédaction. Quand Hugo nous a envoyé une photo de son Écume de Mer surmonté d'un portique en arbre massif, nous avons été largement intrigués. Voilà un chantier pas banal ! Et comme Hugo se raconte en vidéo, nous avons décidé de vous en faire profiter.

C'est l'histoire de Hugo qui rencontre Ann Alé en octobre 2013. Cet Écume de Mer de 1973 lui tend les bras. Il l'achète et navigue avec pendant 2 ans en Méditerranée et habite même dessus pendant une période avant que le projet d'une transat vienne lui trotter dans la tête.

Mais Ann Alé ("C'est parti" en créole) demande un peu de rénovation avant de prendre le large. Comme rien ne semble effrayer Hugo, il se lance dans les gros travaux sur le bateau : traitement époxy de la coque et de la quille, déquillage pour refaire le joint (semelle) de quille, changement des varangues, réexaminer le pont, refaire l’électricité, installer un portique pour les panneaux solaires, réfection de la liaison pont/coque. Installation d’un moteur in board… et bien plus encore.

L'objectif : mise à l'eau du bateau en juin 2017 pour naviguer en méditerranée l'été, puis partir pour l’Atlantique avec l’automne.

Et pour les lecteurs de Bateaux.com, Hugo va nous faire profiter de ses travaux et ses aventures ensuite. Voilà la première vidéo qui présente le projet. Avant celles plus détaillées de la rénovation.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Ecume de Mer, la fiche technique

MarqueChantier Mallard
ArchitecteGroupe Finot
Longueur hors-tout7.92 m
Largeur2.67 m
Déplacement lège1 814 kg
Voir la fiche technique du Ecume de Mer
Reportage : Hugo part en transat

L'Écume de Mer de Hugo rejoint le bord de l'eau

Hugo déquille avant sa transat