Jeanneau renouvelle sa gamme NC avec le NC 33

Le NC 33, nouveau modèle de la gamme New Concept de Jeanneau

Jeanneau présentera au Cannes Yachting Festival — en septembre 2017 — sa nouvelle vedette inboard familiale, la NC 33. Cela faisait 3 ans que la gamme n'avait pas vu naitre de nouveau modèle. La NC 33 reprendra certaines caractéristiques qui ont fait le succès de la gamme : aménagement de plain-pied et modularité, mais proposera de nouveaux aménagements.

Jeanneau continue le développement de ses gammes inboard et après avoir restructuré l'offre Leader — qui compte désormais 5 modèles — le chantier français s'attaque désormais à la gamme NC, vedettes inboard familiales composée aujourd'hui du NC 9 (9,43 m), du NC 11 (11,15 m) et du NC 14 (13,93 m). L'idée de Jeanneau en lançant la gamme "New Concept" en 2011 avec le NC 11 était de proposer une alternative au bateau nordique pour le marché méditerranéen. En 2017 (la NC 14, dernier modèle de la gamme était sorti en 2014), le chantier vendéen présente un nouveau modèle. Le NC 33, d'une longueur de 10,50 m, reprend le concept développé par les autres modèles : "un appartement flottant."

À bord, on retrouve les caractéristiques qui ont fait le succès de la gamme, à commencer par la timonerie de plain-pied avec le cockpit. Dans le cockpit, on retrouve également le principe de modularité et de terrasse sur l'eau, avec une banquette installée sur glissière qui s'avance ou se recule pour libérer de l'espace. Sur ce nouveau modèle, le chantier a choisi de remplacer la simple banquette arrière en une banquette en L pour miser sur la convivialité et mettre l'accent sur l'extérieur. La banquette arrière se transforme également en bain de soleil. L'accès à bord — depuis la belle plateforme de bain — se fait désormais à tribord, alors qu'on entrait indifféremment à bâbord ou à tribord sur les autres modèles. Nouveauté de la gamme, une porte de coupé à tribord, pour faciliter l'accès à bord.

Le pont avant pourra en option, être équipé d'un bain de soleil. Jeanneau reprend aussi le concept des passavants asymétriques — celui de droit étant plus large — avec une porte latérale à tribord pour accéder au poste de pilotage depuis l'extérieur.

À l'intérieur, l'espace est lumineux, en raison des nombreuses baies vitrées et du toit ouvrant vitré. À tribord, le NC 11 reçoit le coin-cuisine, dans le prolongement du poste de barre — légèrement surélevé — et équipé d'une assise qui parait confortable et dont une partie se relève pour la conduite debout.

À bâbord, l'espace est occupé par un coin-repas avec banquette et table. Comme sur les autres modèles, la modularité est de mise ici aussi puisque le dossier de la banquette de conavigation peut basculer et transformer en L l'espace détente du carré. En option, le carré peut se transformer en couchage supplémentaire pour 2 personnes. 

Côté couchage, on trouve une cabine principale sur l'avant — dont l'accès se fait par une porte coulissante pour gagner de l'espace. Comme sur les autres modèles, le lit peut s'allonger par l'ajout d'un coussin et cache un grand coffre de rangement. Comme sur le NC 9, le NC 11 possède une deuxième cabine avec lit double, mais installé de manière transversale dans la coque. L'espace nuit est complété à tribord par une salle d'eau avec douche séparée. 

Le NC 11 possède une carène signée Michaël Peters et sera équipé d'une propulsion sterndrive Volvo 2xD3-220 CV. De nouveaux modèles viendront enrichir la gamme NC, selon les souhaits de l'équipe Jeanneau qui souhaite renforcer son offre Inboard. La motorisation inboard est en croissance depuis 2011 de 20 à 25 % chaque année. Même si le hors-bord présente une très forte dynamique lui aussi.

 

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


PowerBoats
A lire aussi sur Bateaux.com