Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Le Gran Turismo 50 de Bénéteau, un amiral innovant

Le Gran Turismo 50 vient achever le renouvellement de la gamme de Sport-Cruiser du chantier Bénéteau. Il sera le plus grand modèle (15,78 m) mais sera aussi truffé d'innovations et de nouveautés comme sa double configuration, son système domotique Ship Control ou encore son salon séparé du cockpit par une vitre galandage. À découvrir au Cannes Yachting Festival en septembre 2017.

Le
Le Gran Turismo 50, nouvel amiral de la gamme Sport-Cruiser

Toujours dans l'optique du renouvellement de la gamme Gran Turismo — initiée en 2016 avec les nouveaux GT 40 (12,55 m) et GT 46 (14,78 m) qui ont redonné un coup de jeune au style "sport-cruiser", Bénéteau présentera au Cannes Yachting Festival (12 au 17 septembre 2017) le Gran Turismo 50, le plus grand modèle de la gamme avec une longueur de 15,78 m et proposé en double configuration : hardtop ou sportfly.

Un intérieur décloisonné

Le GT 50 est comme ses "petits frères" conçu par le duo de designer Nuvolari & Lenard et le cabinet d'architecte d'intérieur Andreani Design. Ainsi, comme sur les autres modèles on retrouve ce principe de décloisonnement du pont principal que Bénéteau surnomme "full-space". Le cockpit et le grand salon ne font qu'un, grâce à la baie vitrée à galandage qui décloisonne l'espace pour un espace intérieur/extérieur. Contrairement aux autres modèles, le GT 50 est le premier à proposer un véritable salon, qui peut être complètement séparé du cockpit par la porte vitrée (même si les banquettes intérieures et extérieures se prolongent). Une fois la table abaissée, le coin canapé se transforme en couchage supplémentaire. Le poste de pilotage avec double assise et positionné sur l'avant à tribord. 

L'accès au pont inférieur se fait via quelques marches sur bâbord, la descente est un peu plus centrale que sur le 46 et débouche dans la cuisine. Dans cet espace, deux configurations sont proposées : trois cabines ou deux cabines et salon. La cabine propriétaire pleine largeur est installée au centre du bateau et dispose deux grandes fenêtres de coque qui apportent de la lumière à l'espace. Elle possède également sa salle d'eau privative avec douche et w.c. séparés ainsi que des rangements et notamment une partie dressing.

La cabine invité est installée à l'avant et dispose d'un lit double ciseaux et d'une deuxième salle d'eau. C'est entre les deux cabines que l'aménagement change. Dans les deux versions, le GT 50 abrite une cuisine en L équipée à bâbord, tandis qu'à bâbord, le propriétaire a le choix entre un deuxième salon ou une troisième cabine avec deux lits simples.

 

Un cockpit bien équipé

Le cockpit — légèrement surélevé par rapport aux versions précédentes — duquel on accède indifféremment à bâbord ou tribord depuis la plateforme de bain en grimpant quelques marches — est équipé d'une grande banquette en L et d'une table qui se déplie. Il dispose également d'un coin-cuisine extérieur ainsi qu'un plan de travail avec grill au-dessus de la plateforme de bain. 

À l'arrière, sur la plateforme de bain, le GT 50 est équipé d'un garage à tender qui peut contenir toute annexe à moteur hors-bord jusqu'à 2,90 m. Elle supporte un poids jusqu'à 350 kg et peut être dotée, en option, d'un système d'abaissement hydraulique pour une immersion dans l'eau. 

Le bateau est proposé en deux configurations :

— en hardtop avec un pare-soleil rétractable, des vitrages latéraux abaissants et un toit ouvrant, qui permettent de protéger des intempéries, mais aussi de ventiler le bateau.

— en sportfly qui offre un second poste de pilotage en hauteur. À côté du siège pilote, on trouve une banquette double transformable en bain de soleil ainsi qu'un carré pouvant accueillir jusqu'à cinq convives.

Une carène sportive

Comme le GT 46, le GT 50 est équipé de la carène planante Air Step 2 développée en collaboration avec le motoriste Volvo, et compatible avec la propulsion IPS. Le principe de cette carène est de multiplier par trois le volume d'air sous la carène pour augmenter les performances, la sécurité, le confort en navigation, et l'accélération en réduisant la consommation.

Le sport-cruiser est proposé avec la propulsion IPS 600 et sa carène lui promet une belle tenue à a la mer et une consommation d'énergie maitrisée.

Une innovation : Ship Control

Le Gran Turismo 50 sera le premier bateau de chez Bénéteau a être équipé de la nouvelle technologie Ship Control. Cette interface universelle centralise une multitude d'informations pour faciliter l'utilisation du bateau et se contrôle directement depuis les écrans de navigation. Ce n'est pas une option puisqu'à l'avenir les "gros" modèles de chez Bénéteau seront certainement équipés de cette technologie.

Ship Control se présente comme un système domotique et permet de gérer aussi bien le confort à bord (climatisation, éclairage, Hi-fi) comme les éléments de contrôle (niveaux de batterie, carburant, eau, feux de navigation...). On peut donc commander son bateau depuis les écrans de navigation ou une tablette de plus de 7 pouces. 

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 135 photos
Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO