Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Bilan technique du convoyage de Micoton 7 pour gagner le départ de l'ARC

Quoi de mieux qu'un test grandeur nature avec une petite semaine de vent portant assez fort pour vérifier la fiabilité du matériel. Micoton 7 vient de réaliser son convoyage vers les Canaries pour s'aligner au départ de la transat ARC. Compte rendu de ce qui a bien marché…

Micoton 7 pleine balle en convoyage
Le

Micoton 7, c'est ce Sun Odyssey 479 que les lecteurs de Bateaux.com connaissent. Ce bateau 100% croisière, va s'engager sur la transatlantique avec la flotte de l'ARC en novembre 2017. Pour s'amuser et faire vite, ce voilier va faire cette navigation en mode régate avec un équipage constitué du père et du fils (retrouvez ici le sujet présentant le projet).

Dans un précédent sujet nous vous avions déjà présenté comment le Micoton 7 a été préparé pour cette aventure. Une préparation stricte qui ne laisse pas beaucoup de place à l'improvisation.

Fin juillet, le convoyage vers les Canaries a été l'occasion de valider au large tous ces préparatifs. L'occasion de faire le point sur ce qui a très bien fonctionné, et les autres petits problèmes…

Micoton 7 en convoyage

Autonome grâce à l'hydrogénérateur !

S'il y a un achat que ne regrette pas Jehan, c'est bien son hydrogénérateur Watt and Sea. Celui-ci (le modèle de croisière) est installé directement sur le tableau au centre du bateau. Rappelons que la plateforme de bain a été débarquée pour des raison de poids ce qui simplifie beaucoup l'installation.

Durant toute la descente le long du Portugal et vers les Canaries, jamais Micoton n'a dû utiliser le moteur pour recharger les batteries. Et pourtant il y a des consommateurs à bord. Le pilote, le frigo sont en route 24h/24, tout comme le PC et son grand écran pour la navigation. Souvent la musique, le microonde pour faire à manger.

Dès que le bateau va plus vite que 6,7 N, il passe en énergie positive. Une vitesse qu'il a toujours atteinte et dépassée durant tout le convoyage réalisé au portant.

Micoton 7 en convoyage

Un pilote NKE sinon rien !

La seconde surprise c'est la qualité du pilote. D'origine, le Sun Odyssey est livré avec de l'électronique et un pilote Raymarine. Ce pilote est resté à bord, doublé d'un pilote NKE. Ce dernier présente un monde d'écart avec le précédent. Même si Jehan avoue qu'il a passé des heures à comprendre le réglage du NKE, une fois celui-ci bien paramétré, le voilier – de 11 tonnes pourtant – navigue sous spi à 10 ou 12 N avec de la mer en toute confiance.

Le pilote NKE utilise le même vérin que le Raymarine. Pour des raisons de sécurité, un switch permet de basculer d'un pilote à l'autre sans aucun branchement. Ce switch a permis de réaliser un comparatif sans appel pour le Raymarine. Avec le NKE, le Sun Odyssey reste sur sa trajectoire sans donner de coup de barre. "Hallucinant" ajoute tout joyeux Jehan.

Micoton 7 en convoyage

Ce qui a moins bien marché…

Ce convoyage de 4 jours de Casquai aux Canaries s'est réalisé par un vent du Nord atteignant parfois 25 N. Tout au portant sous spi. Micoton7 est équipé de 2 spis asymétriques neufs commandés chez Delta Voile : un léger et un lourd. Hélas les points d'amure de ces deux spis ont rendu tous les deux l'âme. Survente, mauvaises conditions, défaut de fabrication ? Espérons que cette mauvaise surprise ne viendra pas gâcher la transat une fois les spis réparés…

En plus, quelques pièces d'accastillage comme un réa et un coinceur ont aussi joué les troubles-fête. Mais rien d'anormal quand on tire sur un bateau en mode régate.

 

En bonus, une petite vidéo sur l'ambiance à bord au cours de ce convoyage rapide.

Sun Odyssey 479, le résumé du bateau

ChantierJeanneau
ArchitectePhilippe Briand
Longueur hors-tout14.43 m
Longueur de coque13.65 m
Largeur4.49 m
Tirant d'eau1.65 m
Catégorie CEA
Déplacement lège11 150 kg
Surface de voilure au près110 m2
Carburant240 L
Voir la fiche technique complète et les photos du Sun Odyssey 479
Reportage : Transat de Micoton 7

Micoton 7, un Sun Odyssey 479 course ou croisière ?

Micoton 7, c’est parti pour la transat en double !

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Pierre Bachelart 3 mois
Les 2 pilotes étaient-ils équipés de gyro-compas ?

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO