Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Micoton 7, un Sun Odyssey 479 course ou croisière ?

En s'attaquant à une transat en double en course Micoton 7, un Sun Odyssey 479 a été transformé en véritable coursier. Mais comment ménager aussi l'équipage familial qui utilisera le bateau ensuite pour des croisières aux Caraïbes ? Petit précis de détail sur la transformation réussie de Micoton 7.

Préparation d'un Jeanneau Sun Odyssey 479 Micoton 7 pour la course
Le

Comment transformer un Sun Odyssey 479, voilier de croisière pur et dur, en un course-croisière prêt à traverser l'atlantique en régate avec un équipage en double ? C'est à ce chantier que s'est attaqué l'équipage de Micoton 7 en vue d'une transat dans le cadre de l'ARC (voir notre article précédent à ce sujet). Mais le sujet est d'autant plus difficile à appréhender que le bateau doit reprendre son visage "croisière" une fois arrivé sur l'autre rive. L'objectif étant de naviguer en croisière familiale aux Antilles cet hiver. Toutes les modifications doivent donc être pensées dans ce but.

Préparation d'un Jeanneau Sun Odyssey 479 Micoton 7 pour la course

Centrage des poids

Pour centrer les poids et limiter le poids sur l'étrave notamment, les deux mouillages du bord (chaine et ancre) sont rassemblés sous le moteur. Derrière la batterie moteur (le couvercle jaune), on trouve protégée dans la moquette l'ancre légère et un sac avec sa chaine. Plus loin derrière, caché sous le moteur, l'ancre lourde Spade et ses 50 m de chaine.

Une fois la transat en course terminée, l'ancre lourde retrouvera sa place à l'étrave dans la baille à mouillage pour profiter des mouillages antillais.

Préparation d'un Jeanneau SunOdyssey 479 Micoton 7 pour la course

Plage arrière

C'est la seule concession à la croisière. Ici la course a pris le dessus. Sur le Sun Odyssey 479, le tableau arrière qui pivote et se transforme en plage de bain au mouillage pèse 200 kg à lui seul ! En plus, sa présence gêne l'installation de l'hydrogénérateur sur le tableau arrière. Débarquée, cette grosse pièce en polyester. Elle retrouvera le bord quand le bateau reviendra en métropole.

Et pour les mouillages sympathiques des tropiques, l'équipage en vacances devra s'en passer. Conditions de course obligent.

Préparation d'un Jeanneau SunOdyssey 479 Micoton 7 pour la course

Éclairage dans le mât

Les heures passées à barrer de nuit ont fait réfléchir le skipper. Il a donc décidé d'installer un bandeau lumineux de LEDs sur la face avant haute du mât. Commandé depuis un interrupteur au poste de barre (donc sans avoir à se déplacer à la table à cartes), il peut éclairer le haut de sa voile d'avant. C'est particulièrement appréciable pour les navigations sous spi, pour surveiller un réglage. C'est aussi utile pour se signaler à un bateau. En éclairant le haut de la voile, il nait un gros halo blanc très visible de loin (même si peu réglementaire…)

Le feu de hune (feu de moteur) et les feux de navigation sont aussi commandables depuis le poste de barre avec 3 interrupteurs. À noter que les feux de route (les 3 feux tricolores) sont aux choix en tête de mât (une seule ampoule qui consomme moins) ou bien dans les balcons au niveau du pont (feux réglementaires) en utilisant un simple switch à la table à cartes.

Préparation d'un Jeanneau SunOdyssey 479 Micoton 7 pour la course

Position de barre pour le barreur

Même si le pilote automatique doit barrer de longues heures, la position de barre reste importante. Il faut que le barreur soit bien calé sans avoir mal au dos. Le Sun Odyssey 479 est équipé de deux barres à roue excentrées sur chaque bord.

Pour barrer assis bien calé, ils ont tout simplement installé des cales pieds en inox à l'image de ceux que l'on trouve sur les Figaro. Montés sur charnières, ils sont réglables en longueur et en inclinaison avec un cordage et un bloqueur. Cela permet de modifier l'angle du buste et des jambes même pendant la navigation sans quitter son poste.

Préparation d'un Jeanneau SunOdyssey 479 Micoton 7 pour la course

Matossage dans les cabines

Même si l'on se trouve sur un voilier de 11 tonnes, la position des équipements (voiles et nourriture principalement) est importante. À bord de Micoton 7, les couchettes doubles des cabines arrière ont été équipées de toiles antiroulis. Celles-ci sont fixées par des sangles au plafond sur des pontets.

Pendant la transat, ils ne seront que 2 à bord, ce qui limite l'usage des cabines à plusieurs ! Mais quand la croisière reprend son droit, les toiles sont cachées sous les couchages et l'on peut utiliser la cabine en lit double sans souci.

Une toile identique est disposée sur la banquette du carré pour pouvoir l'utiliser comme couchette en mer (ou même pour stocker du matériel au vent).

Préparation d'un Jeanneau SunOdyssey 479 Micoton 7 pour la course

Étiquetage

Tous les organes principaux du moteur sont indiqués par des étiquettes avec leur nom pour ne pas les chercher en cas de panne et de trop grosse fatigue. Inverseur avec les flèches, toutes les vannes (gasoil, arrivée, vanne d’eau…), électricité… Ainsi sur la face avant moteur, on peut voir l'étiquette qui indique le filtre gasoil et celle qui pointe la pompe à eau.

Cette méthode est issue de l'expérience du skipper qui sait que les raisonnements sont amoindris quand on est fatigué en manque de sommeil. Les étiquettes évitent d'avoir à réfléchir !

Préparation d'un Jeanneau SunOdyssey 479 Micoton 7 pour la course

Rangements

Pour utiliser facilement les rangements sous les planchers du carré, ceux-ci sont montés sur charnières. C'est là qu'est stocké l'avitaillement. Outre le grand volume, c'est aussi un bon emplacement, car bas et centré au-dessus de la quille. L'accessibilité reste bonne.

Ce type d'aménagement est autant utile en course pour embarquer la nourriture pour toute la transat que pour la croisière avec un équipage plus nombreux à bord.

Préparation d'un Jeanneau SunOdyssey 479 Micoton 7 pour la course

Navigation

La table à cartes de Micoton a été soigneusement préparée. L'ordinateur du bord est un PC fixe (installé dans l'équipet arrière) et alimenté directement en 12 V. Il est connecté à 2 écrans. Le plus grand au fond façon TV sert aux compteurs du logiciel Adrena pendant la navigation au large. Le petit relais pour l'information de cartographie (pas besoin de voir les cailloux quand on est au large). En navigation côtière, on fait l'inverse et la cartographie est alors affichée en grand.

Pour recueillir les informations météo, le bateau est équipé d'un Iridium Go dont la petite antenne standard suffit à capter les messages (pas besoin d'antenne externe sur un bateau en polyester).

À noter, la sangle qui ferme la table à cartes pour se caler, bien utile quand on est tribord amure.

Préparation d'un Jeanneau SunOdyssey 479 Micoton 7 pour la course

Cuisine

D'origine, la cuisine est équipée d'un lave-vaisselle et d'un micro-onde. Pas vraiment des accessoires de voilier de course ! Pourtant, cet électroménager va rester à bord. En effet, le lave-vaisselle pèse 5 kg et le micro-onde 4 kg. Comparé aux 11 tonnes du bateau, c'est négligeable…

L'équipage ne se sert du lave-vaisselle que pendant les vacances. Sur la transat, il vit avec 2 bols isothermes (fermés par un couvercle) et 2 cuillères, comme sur les voiliers de course au large. Non pas par économies de poids, mais par facilité.

Quant au micro-onde, son skipper ne peut plus s'en séparer : "Je ne suis pas trop un mangeur de lyophilisé et j'aime bien me réchauffer des plats cuisinés tout prêt. Quelques minutes au micro-onde et je mange chaud. C'est super, je ne peux plus m'en passer !". Côté alimentation électrique, le micro-onde est en 220 volts mais il fonctionne sur un convertisseur 12/220 V. Avec l'hydrogénérateur Watt and Sea, la charge batterie est toujours suffisante.

Sun Odyssey 479, le résumé du bateau

ChantierJeanneau
ArchitectePhilippe Briand
Longueur hors-tout14.43 m
Longueur de coque13.65 m
Largeur4.49 m
Tirant d'eau1.65 m
Catégorie CEA
Déplacement lège11 150 kg
Surface de voilure au près110 m2
Carburant240 L
Voir la fiche technique complète et les photos du Sun Odyssey 479
Reportage : Transat de Micoton 7

Micoton 7 : un Sun Odyssey 479 français en course sur la transatlantique

Bilan technique du convoyage de Micoton 7 pour gagner le départ de l'ARC

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO