Lagoon Seventy 8, un catamaran à moteur grand comme un terrain de tennis

Après la présentation du Lagoon Seventy 7 au Cannes Yachting Festival 2016, le plus gros catamaran à voile de Lagoon d'une longueur de 23,28 m, le chantier bordelais présentait sa version moteur, le Seventy 8. Permettant à Lagoon d'entrer sur le marché des yachts de luxe, le plus grand catamaran du chantier possède des dimensions impressionnantes : 23,80 m de long, 11 m de large, 62 tonnes de déplacement ! Découverte de cette "nouveauté".

Le Lagoon Seventy 8, présenté pour la première fois au Cannes Yachting Festival 2017 © Bateaux.com
Le

On prend les mêmes et on recommence… L'adage est plutôt vrai pour le Lagoon Seventy 8 puisqu'il a été conçu dans les mêmes moules que le Seventy 7, à la différence près que les renforts sont différents. "Lors de la conception, l'objectif du Seventy 8 était de pouvoir parcourir 4500 milles nautiques avec un seul plein" nous explique Olivier, responsable des livraisons des unités yachts chez Lagoon/CNB. Pari réussi, puisqu'avec son impressionnant réservoir de 8500 l, le catamaran à moteur peut traverser l'Atlantique d'une traite à la vitesse de 8 nœuds, même si sa vitesse de croisière tourne plus autour des 20 nœuds.

Pour accentuer le côté "luxueux" de son plus gros catamaran, le chantier bordelais a misé sur l'espace, le confort et les nombreux espaces de vie. "Pour vous donner une comparaison, les dimensions du Seventy 8 sont celles d'un terrain de tennis !" commente Olivier. On accède à bord via la très grande plateforme arrière (rallongé par rapport au Seventy 7) qui peut accueillir un tender et qui relie les deux très grandes jupes. Après quelques marches, on se retrouve dans le grand cockpit arrière avec un espace farniente à bâbord, une grande assise arrière et un espace repas. On accède également à la cuisine tout équipée, installée dans la coque bâbord arrière.

Plateforme arrière
Jupe babord

Le salon – de plain-pied avec le cockpit – est partitionné pour offrir de nombreux espaces de vie distincts. Mais avec toujours l'objectif de "proposer un coin-cuisine : évier, frigo et cooler dans chaque pièce de vie. Ainsi, on trouve une salle à manger sur bâbord arrière, le poste de barre sur bâbord avant, un salon "intime" à l'avant et au centre (dont une porte permet de débarquer sur le pont avant), et un salon à tribord. L'intégralité du carré est vitré pour apporter un maximum de lumière d'aération et une vue à 360° sur la mer.

Cockpit
Salon

On accède aux parties privées depuis le salon, avec des descentes indépendantes. Les configurations sont nombreuses et le Seventy 8 peut accueillir jusqu'à 5 cabines avec lit double, rangements et salle de bain privative. Dans la configuration propriétaire, telle que nous l'avons visité à Cannes, la coque tribord héberge sur l'avant la très grande cabine propriétaire avec sa salle de bain privée, avec douche et w.c. séparés, ainsi qu'un grand dressing et clou du spectacle, une plateforme de bain privée qui s'ouvre dans le pavois. Un élément que nous avions déjà apprécié sur la version voile.

Cabine propriétaire
Balcon de la cabine propriétaire
Salle de bain cabine propriétaire

L'arrière de la coque tribord accueille une cabine double, tandis que la coque bâbord accueille une cabine invitée sur la pointe avant, puis une cabine équipage (il faut compte deux membres d'équipage minimum pour naviguer confortablement à bord du Seventy 8) et enfin la cuisine. Chaque cabine possède sa propre salle de bain.

Cabine invité
Cabine invité

Afin d'appuyer son positionnement luxe, le Seventy 8 propose 25m2 d'espace "custom" en version cuisine à l'avant, laissant au propriétaire le choix d'aménagement de la coque arrière bâbord : salle de jeux, salle de réunion, salle de massage, cinéma… Sous le pont aussi, la lumière entre à flots grâce grands vitrages de coque.

Sur le pont principal, l'espace du pont avant est immense, avec une plateforme de 30 m2, où le trampoline de la version voile a été remplacé par une partie structurelle. On se déplace facilement tout autour du catamaran, avec de très larges passavants.

Plage avant

On accède au flybridge depuis le cockpit où l'espace peut être entièrement personnalisable : jaccuzi, grande table de repas repliable sur tribord, zone de bain de soleil sur l'avant, le tout protégé par un hard-top/bimini avec toit électrique ouvrant. Le poste de barre avec une assise tribord permet de piloter depuis l'extérieur.

Flybridge
Flybridge

La motorisation standard du Seventy 8 est un Volvo D11-510 CV et en option, un John Deere N13-580 cv. Avec son très grand réservoir de carburant, sa motorisation puissance, sa grande capacité d'eau douce et ses nombreux éléments de confort, le Seventy 8 chercher clairement à conquérir le marché de la grande croisière luxueuse, avec un maximum de commodités. Pour autant, certains détails de finitions ne correspondent pas forcément à des bateaux de ce standard. Il s'agit de production de série, là où les bateaux de taille équivalente sont souvent produits sur mesure. Pour informations, Lagoon sort une nouvelle coque toutes les 8 semaines.

Cale moteur

Pour s'offrir le Seventy 8, en version propriétaire full option (ce qui est souvent le cas sur une unité de cette taille), il faudra dépenser 4,3 millions d'euros. Un prix qui ne freine pas les propriétaires puisqu'actuellement déjà 16 unités du Seventy 7 sont en commandes et 4 unités du Seventy 8. Et la bonne nouvelle pour Lagoon, c'est un carnet de commandes plein jusqu'en 2021 !

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO