Aidez l'Hermione à fabriquer une nouvelle voile d'artimon


Avant son grand voyage en Méditerranée en 2018, l'Hermione a besoin de changer sa voile d'artimon. Et pour trouver les financements nécessaires - à hauteur de 20 000 € —, l'association a lancé un crowfunding via la plateforme Kiss Kiss Bank Bank.

Un projet populaire

Pour rappel, la reconstruction de l'Hermione est un travail de 17 années, engagé par l'association Hermione-La Fayette en 1992. Grâce au travail de centaines de bénévoles — artisans, historiens, marins et gabiers-volontaires – et d'une grande ferveur populaire – le projet a été suivi par près de 4,5 millions de visiteurs –, la réplique de la frégate de Lafayette a pu voir le jour en 2014. Elle prenait alors la mer en 2015 pour son voyage inaugural en Amérique, sur les traces de La Fayette.

Un nouveau voyage en 2018

À moins de 100 jours du départ, les préparatifs du voyage de l'Hermione vont bon train. Pour ce nouveau périple, la frégate de la liberté sillonnera la Méditerranée. Mais pour pouvoir continuer de naviguer, le navire a besoin d'une nouvelle voile d'artimon.

De février à juin 2018, l'Hermione mettra le cap sur la Méditerranée. Un périple de plusieurs mois pour l'Hermione et son équipage de 80 personnes, avec de nombreuses escales : La Rochelle, Tanger, Barcelone, Sète, Toulon, Marseille, Port Vendres, Bastia, Portimao, Pasaia, Bordeaux. La frégate sera de retour dans son port d'attache le 16 juin 2018.

Une collecte pour fabriquer une voile d'artimon

L'association a donc lancé un appel aux dons et espère collecter la somme de 20 000 € pour financer la fabrication d'une voile de rechange. Située à l'arrière du navire, la voile d'artimon – dont la superficie est de 78 m2 — est avantageusement utilisée en manœuvre. Or, sur l'Hermione, 90 % de la navigation s'effectue à la voile. L'objectif est donc de réaliser la voile avant le départ de la frégate, le 30 janvier 2018. Le 31 octobre 2017, l'association a collecté la somme de 7557 €.

Cette voile d'artimon – comme les 16 autres voiles du navire – est réalisée sur mesure, en lin, par 3 entreprises :

  • Incidences à La Rochelle, pour la découpe
  • Burgaud à Noirmoutier, pour l'assemblage
  • Anne Renault, maître voilière, pour les finitions réalisées de manière traditionnelle, dans l'atelier voilerie à Rochefort.

La collecte servira donc à financer la voile d'artimon de la manière suivante :

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Domi Malou Montesinos - 31 Octobre 2017
20000 euros pour faire une voile de 78 m2!!!! Elle est en 3DL ou quoi cette voile? Demandez donc un devis chez Lee sails, juste pour voir.
Ajouter un commentaire...