Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Fin de Transat Jacques Vabre 2017 pour le favori Carac en Class40

Louis Duc — skipper du Class40 aux côtés d'Alexis Loison — s'est blessé au genou après plusieurs chutes violentes en début de course. Une douleur telle que le voilier a été obligé de se dérouter vers Madère et qui ne permet pas à Louis de repartir vers le Brésil. Le duo déclare donc forfait...

Le Class40 Carac © Christophe Breschi / CARAC
Le

Louis Duc et Alexis Loison caracolaient en tête de la flotte des Class 40 depuis le départ de la Transat Jacques Vabre le dimanche 5 novembre 2017. Malheureusement, notre duo favori doit abandonner, incapable de repartir vers le Brésil après s'être dérouté vers Madère.

Dès le début de la course, Louis Duc se blessait au poignet, contraint de ne plus utiliser qu'une seule main. Avec des conditions rudes, il chutait à plusieurs reprises, dont une fois violemment sur son genou. Il n'a rien dit pendant 48 h, mais l'inflammation s'est sensiblement aggravée. Il ne pouvait se déplacer que très difficilement, et douloureusement, sur le bateau.

Immédiatement, Louis pense aux mois de travail acharnés passés à concevoir et construire ce bateau, à l'engagement de la Carac et le soutien de ses 350 collaborateurs, ainsi qu'à ce beau début de parcours en tête. Mais le skipper n'est plus capable de naviguer, et encore moins en course.

Louis Duc et Alexis Loison © Christophe Breschi / CARAC

"C'est une énorme déception, on avait beaucoup travaillé pour être prêts pour cette transat et mis beaucoup d'espoirs dans cette première grande course, mais cela va nous servir d'expérience pour mieux revenir. Il faudra notamment peut — être penser à ajouter des protections dans le bateau... Je tiens en tout cas à remercier Alexis qui a dû faire face et qui l'a très bien fait. C'était vraiment extrêmement frustrant d'être dans l'incapacité de pouvoir manœuvrer, de ne pas pouvoir être réactif dans les changements de voile. Il faut aller vite pour être performant et safe sur un bateau et là c'était impossible pour moi, c'était très énervant et pénalisant du coup. Alexis a pris beaucoup sur lui. Il a aussi super bien navigué, sa stratégie dans les cailloux en début de parcours était parfaite, il m'a appris beaucoup de choses. Le bateau a réussi à montrer son potentiel, il est plus rapide que les autres à certaines allures, j'ai relevé d'autres choses positives, et d'autres points à améliorer également. Le niveau de la Class40 est très relevé, il faut être à 200 % sur la performance pour pouvoir jouer en tête. C'est d'autant plus motivant pour la suite : je vais continuer à me préparer au maximum en vue de la saison prochaine et bien sûr de la Route du Rhum" explique Louis Duc.

Le skipper normand est pour l'instant soigné à l'hôpital de Funchal et devrait pouvoir rentrer en France dans quelques jours avec Alexis. Louis rapatriera son Class40 Carac dès que son état de santé le lui permettra.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO