Rénovation complète du pont d'un Armagnac

Florimond est propriétaire de son Armagnac depuis 2011. Ce voilier dessiné par Philippe Harlé a été construit en 1972 (c'est un MKII). Globalement le voilier est en bon état, mais le pont présente des faiblesses. Ayant des projets de grande croisière avec son voilier, Florimond décide de profiter de l'hiver pour le rénover proprement. Mais rapidement les travaux prennent une toute autre ampleur…

Même si l'Armagnac semble en bon état, les premières sorties en mer montrent des fuites dans la cabine avant notamment autour du panneau de pont. En plus, la peinture du pont semble se décoller par endroit. Autant d'indices qui incitent Florimond à imaginer une restauration complète du pont.

Sur un armagnac, le rouf est en polyester, mais le pont était construit en contreplaqué. Avec le temps l'humidité finit par pourrir le bois par endroit. Florimond décide donc une rénovation en profondeur.

Pont d'un Armagnac
Des zones endommagées avant le décapage

Décaper le pont

La première étape consiste à décaper le pont. Armé d'une ponceuse à bande, notre jeune marin bricoleur passe une semaine complète pour supprimer toute l'ancienne peinture. Ce qu'il découvre dessous n'est pas reluisant. En effet, le pont en contreplaqué a pris l'eau et présente de la pourriture par endroit.

Pont d'un Armagnac
Ponceuse et défonceuse pour supprimer le bois pourri

Supprimer le bois pourri

Une fois le bois à nu, Florimond a supprimé toutes les parties de bois noircies. Pour cela il a attaqué le bois avec une défonceuse. En faisant des étapes de plus en plus profondes. Suivant les zones, il a creusé à différentes profondeurs : 5, 12, 15 ou même 30 mm. Chacune des profondeurs était dictée par l'épaisseur du contreplaqué disponible pour la réparation. Par endroit, notre bricoleur est même passé à travers le pont !

Pont d'un Armagnac

Préparer des pièces

Florimond va ensuite construire un puzzle avec des pièces en bois qui viennent remplacer le bois pourri. Tout l'art consiste à recréer les formes pour qu'elles approchent au mieux du pont défoncé. Ces pièces sont ensuite collées à la résine époxy chargée avec de la silice. Au besoin Forimond maintient la pression avec des vis. Elles sont ensuite dévissées et les trous rebouchés une fois le collage effectif.

Pont d'un Armagnac

Une finition époxy

Pour finir, Florimond a prévu une protection époxy sur tout le pont suivi d'une peinture et d'un antidérapant. Avec un tel pont, cet Armagnac devrait retrouver le plaisir de naviguer durablement.

Pont d'un Armagnac

Un gros et long chantier

En s'attaquant à ce projet, Florimond ne pensait pas qu'il dure aussi longtemps. Au final le bateau sera resté 6 mois en chantier même si le jeune homme y a consacré environ 6 semaines effectives. Mais la découverte et l'expérience acquise l'ont comblé.

Côté budget, cette rénovation s'élève à légèrement plus de 1500 € en comptant les matériaux, les sorties et mises à l'eau, le démâtage et le stockage sous hangar.

Violoncelle en mer

Avec son Armagnac, Florimond a rejoint le Kelt 8 d'Adrien Wiot et l'association "Violoncelle en voile". Avec leurs voiliers, ce groupe d'amis longe les côtes Bretonnes pour proposer des concerts de musique classique à l'escale.

Si vous voulez suivre le projet "Violoncelle en voile", vous pouvez retrouver des informations sur leur page Facebook.

Armagnac, la fiche technique

MarqueChantier Aubin
ArchitectePhilippe Harlé
Longueur de coque8.55 m
Largeur2.68 m
Tirant d'eau1.60 m
Catégorie CED
Déplacement lège2 500 kg
Surface de voilure au près39 m2
Carburant62 L
Voir la fiche technique du Armagnac
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


A lire aussi sur Bateaux.com