Eaux noires, eaux grises, eaux grasses, de quoi parle-t-on ?

Lorsque l'on navigue à bord d'un bateau et notamment à bord d'un bateau habitable, on produit chaque jour des eaux usées. Rejetées directement dans le milieu marin, elles peuvent provoquer de gros dégâts. Qu'entend-on par eaux usées ? Quels sont leurs effets sur la faune et la flore ?

Les eaux noires

Un plaisancier produit environ 10 L d'eau noire par jour. Mais qu'entend-on par eau noire ? On parle ici des eaux de toilette et w.c. qui sont considérés comme les plus polluantes par la convention "MARPOL" (NDRL : La convention anglaise MARine POLlution concerne les différents types de pollution des navires).

Directement reversés dans la mer, ces "déchets" d'origine organique n'ont pourtant pas un risque élevé pour l'environnement puisqu'ils s'éliminent naturellement. Par contre, les eaux noires représentent un danger bactériologique pour l'homme, notamment près des côtes ou dans des zones de mouillage fréquentées.

Quels effets ?

Elles peuvent favoriser la prolifération des algues (eutrophisation) et des végétaux ce qui peut avoir un risque pour la faune marine. Mais surtout, elles peuvent favoriser le développement de bactéries (staphylocoques, salmonelles…) et de virus, mais aussi la présence de parasites ou de résidus de médicaments dans les eaux de baignade, mais également dans les réseaux d'alimentation d'eau potable.

Les eaux grises

Les eaux grises concernent les eaux de lavage – de la vie à bord et du bateau — et contiennent donc des produits additionnels : douche, vaisselle, lessive, mobilier, nettoyage du pont, etc…  Considérés comme moins polluante que les eaux noires, parce qu'elles représentent une faible part des eaux usées, elles ont néanmoins un impact plus nocif sur le milieu aquatique. Contrairement aux eaux noires – dont l'origine est humaine –, les eaux grises contiennent des produits chimiques.

Quels effets ?

Les eaux grises favorisent le développement et la prolifération des algues (eutrophisation). Elles ont également un effet toxique pour la faune et la flore marine et littorale.

Eaux "grasses"

On peut dissocier des eaux grises et des eaux noires les eaux de fond de cale et les eaux de refroidissement de l'échappement du moteur, que l'on appelle eaux grasses.

D'après la Fédération des Industries Nautiques, les eaux de fond de cale sont "un mélange de solvants, de tensio-actifs (contenus dans les détergents) et de sels métalliques (graisses et lubrifiants). Certaines substances sont des polluants organiques persistants (POP) qui s'accumulent dans l'environnement sans se dégrader. D'autres sont des toxines aquatiques, comme les hydrocarbures aromatiques (BTEX55), huile, cuivre, fer, mercure, zinc et nickel, sels métalliques organiques, détergents et solvants."

L'eau de refroidissement de l'échappement des moteurs marin Diesel contiennent différents polluants liés à la combustion d'hydrocarbures : hydrocarbures polycycliques aromatiques (HPA), toluène et parfois métaux.

Cale moteur

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Eaux usées

Eaux noires, eaux grises, eaux grasses, quelle réglementation ?