Vous participez à une régate ? Tout savoir sur les numéros dans les voiles

Les numéros dans les voiles sont à destination des régatiers, le but étant une identification du bateau durant une course. Est-ce obligatoire ? Comment les obtenir ? Et comment les poser ?

Vous avez l’intention de participer à une régate ? Une bonne identification en course est nécessaire autant pour l’ensemble des concurrents que pour les organisateurs. Les instances internationales de voile ont normé ces identifications afin de les uniformiser.

Un numéro — attribué pour la vie du voilier — est donc inscrit dans la voile. C'est plus exactement les initiales de votre pays (FRA pour la France) et le numéro séquentiel correspondant à la liste de bateaux inscrits dans le pays. L’identifiant se compose de 3 lettres de nationalité, puis de 1 à 5 chiffres.

Quelques exemples d'identifiants nationaux :

  • BEL Belgique
  • GBR Grande-Bretagne
  • GER Allemagne
  • ESP Espagne
  • LUX Luxembourg
  • FRA France
  • SUI Suisse
  • MON Monaco

Vous n’avez pas de numéros ?

Cet identifiant est donné par la FFVoile auprès de qui vous devez en faire la demande.

Vous pouvez faire cette requête à l’aide du formulaire accessible en cliquant sur le lien en bas de l’article.

Votre demande doit être accompagnée d’un chèque de 15,00 € à l’ordre de la FFVoile.

Si vous faites votre premier contrat de jauge Osiris, cette démarche sera automatisée. Si vous faites un certificat IRC auprès de l’UNCL, vous devrez faire la demande de numéro de voile séparément et auprès de la FFVoile.

La visibilité et la position

La norme de ces identifiants est donnée dans les RCV (Règles de course à la voile).

La position verticale se situe au-dessus du premier tiers de la hauteur de grand-voile. Les textes nous disent "les numéros de voile doivent être, lorsque cela est possible, entièrement au-dessus d’un arc dont le centre est le point de drisse et dont le rayon est 60 % la longueur de la chute."(RCV G1.1)

Les identifiants doivent être placés de chaque côté de la voile, la nationalité doit être collée au-dessus des numéros. Pour une bonne visibilité, il faut décaler verticalement les numéros sur la face bâbord et celle de tribord. Les numéros les plus hauts doivent être du côté tribord.

Il est nécessaire d'utiliser des lettres capitales et des chiffres arabes, clairement lisibles et de la même couleur. Les typographies disponibles dans le commerce et qui offrent une lisibilité équivalente ou meilleure que « Helvétique » sont acceptables.

La taille des letres et chiffres dépend de la longueur du bateau :

  •  - de 3.50 m (dériveurs) : 230 mm
  • de 3.50 m à 8.50 m : 300 mm
  • de 8.50 m à 11 m : 380 mm
  • + de 11 m : 450 mm

Que me faut-il pour bien poser mes lettres et numéros ?

Pour vous procurer vos identifiants à coller, vous pouvez vous fournir dans votre voilerie qui vous procurera la bonne taille. Ils existent en 3 couleurs.

Afin d’assurer vous-même la pose de ces numéros, voici quelques conseils :

  • Débarquez votre voile dans un endroit propre et sec. Avec les voiles à poste, le résultat risque d’en pâtir.
  • Nettoyer l’emplacement avec un chiffon humide et sécher.
  • Munissez-vous d'un crayon à papier bien taillé, une grande règle et une gomme (pour effacer les traits après collage).
  • Identifier les zones de collages pour les identifiants bâbord et tribord
  • Tracer des lignes horizontales pour poser les numéros, cela vous permettra de bien aligner les caractères.
  • Retirer le "liner" (protection sur la zone adhésive) sur une petite partie.
  • Coller le caractère en même temps que vous retirez le "liner"
  • Après collage frottez les numéros pour faire monter la température, cela activera la colle

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...