l'IRC, la jauge d'origine Anglaise

L'IRC est une jauge internationale de régate d'origine anglaise. Sur de nombreux plans d'eau, elle s'impose comme une jauge de référence pour permettre à des voiliers différents de courir ensemble. Des courses prestigieuses comme la Rolex Fasnet Race ou le Spi Ouest-France se disputent en IRC. On observe qu'elle exerce une certaine influence dans la conception des bateaux dits de course-croisière.

L’IRC et son origine

L'IRC comme toutes les jauges est au service de l'organisation de flottes de voiliers hétérogènes qui participent à une régate. L’IRC (International Rule Club) est une jauge internationale d’origine anglaise. En France, c’est l’Union Nationale de la Course au Large (UNCL) qui en fait la promotion, supervise les règles et les contrôles. À l’étranger, c’est le Royal Ocean Racing Club (RORC) qui gère l’IRC.

L’IRC tire ses racines de la culture anglo-saxonne de jauge métrique et plus particulièrement le Channel Handicap System (CHS) qui fut conçu par le RORC et l'UNCL en 1983. L'IRC a remplacé la jauge CHS en 1999 et c’est en 2003 que la Fédération internationale de voile reconnait l’IRC comme jauge internationale de course.

Ce système de compensation de temps s’est imposé sur les grands évènements nationaux et internationaux. Certes, cela concerne peu de régatiers, mais sachez tout de même que vous pourrez utiliser le même certificat de jauge pour tous les évènements IRC dans le monde.

En France, il y a des championnats IRC régionaux, les trois principaux sont le trophée Atlantique, le trophée Manche et le trophée Méditerranée.

En Europe du Nord, la Commodore's Cup est une course par équipe nationale organisée tous les deux ans par le Royal Ocean Racing Club (RORC). Elle regroupe quelques-uns des meilleurs équipages Anglais, Français, Irlandais, Néerlandaise et Allemand.

Près de 7000 bateaux courent en IRC dans le monde. En Europe, c’est en Grande-Bretagne qu'on retrouve l'essentiel de la flotte. Si vous voulez regater dans differents pays c'est la jauge la plus pertinante. 

comodore's cup

Comment ça marche?

Si vous décidez de courir une ou plusieurs régates en IRC, vous devrez remplir en ligne un formulaire déclaratif pour obtenir le rating de votre bateau. Il sera calculé en fonction des données de base et des détails de conception de votre voilier.

D’une mystérieuse formule mathématique résultera votre TCC (le coefficient correcteur de temps IRC), ça sera votre rating IRC. Il est arrondi à la troisième décimale, soit par exemple 0.973 ou 1.055. Le temps compensé de chaque bateau est calculé en multipliant son temps réel de course par son TCC. 

Profitons d’un cas pratique pour mieux comprendre. L’UNCL m’a délivré un certificat IRC avec un TCC de 1.042. Sur 1 heure de parcours réel, avec le correctif TCC, on retiendra en fait 62minutes 31secondes pour le classement final (60 minutes x 1,042 = 62 minutes et 31 secondes).

Mon camarade de jeu a un Bateau2 théoriquement un peu plus rapide que le mien avec un TCC de 1.055. Sur 1 heure de parcours réel, avec le correctif TCC on lui comptera 63 minutes et 18 secondes de temps de parcours pour le classement final (60 minutes x 1,055 = 63 minutes et 18 secondes).

Dans le jargon on dit que Bateau2 me "doit du temps". Ainsi pour que Bateau 2 soit classé devant moi, il faut qu’il arrive au moins 1 minute et 13 secondes avant moi. Bon départ!! À vos calculatrices!

Une formule tenue secrète ?

On dit que la formule de la jauge IRC est secrète, car les méthodes et les formules utilisées pour le calcul des TCC IRC ne sont pas publiées.

Cependant avec l’expérience les architectes du monde entier ont appris à cerner les caractéristiques d’un "bon bateau IRC", et peuvent typer des voiliers, afin que le rating soit le plus favorable possible. On peut dire en cela que cette jauge influence la conception de certains bateaux : les "bateaux de course-croisière".

Lorsqu'on regarde de près, bateau idéal en IRC est assez conservateur, il est rarement payant de s'écarter du "bateau moyen". Par exemple le système ne favorise pas les caractéristiques des bateaux modernes comme les carènes larges et les déplacements légers, capables de planer. 

C'est une jauge qui peut évoluer, mais actuellement, on reconnait que l’IRC est plutôt favorable :

  • Aux bateaux peu larges à la flottaison
  • Aux brions d’étrave sortant de l’eau et aux voûtes rasantes
  • Aux déplacements (poids) moyens et lourds
  • Aux bateaux moyennement stables aux angles de gîte usuel

Comment obtenir son certificat de jauge IRC ?

Avec le système IRC, il n'y a pas de référencement de bateaux standards qui auraient un rating leur correspondant, comme c'est le cas avec le système OSIRIS. Par exemple, si vous avez un Sun Odyssey 32i, il n’y a pas un rating IRC "standard" ; vous devrez donc tout mesurer et déclarer comme si c'était un nouveau bateau.

En effet, c'est un préalable pour faire fonctionner l’équation mathématique qui déduira le potentiel théorique de votre voilier. Pour remplir votre certificat en ligne, vous devrez donc vous munir de mètres rubans et de fils à plomb pour fournir les informations requises : poids, longueur et largeur de coque (à la flottaison et hors-tout), élancements (avant et arrière), gréement, appendices, voiles... Cependant, si votre bateau est issu d’une série bien représentée, l’UNCL dispose de données de coque standard. Ce qui vous évitera la prise de certaines mesures coûteuses et fastidieuses, mais vous devrez tout de même en passer par les mesures de gréement et de voiles. Heureusement, votre maitre-voilier sera là pour vous aider et vous conseiller autant dans le choix des voiles que dans les mesures à fournir pour la jauge.

Afin de briller en régate, il est nécessaire d'optimiser son TCC. Avec l’option d’un certificat ‘Endorsed’, les données sont vérifiées - pesée et mesures officielles - par un jaugeur agréé. Faire mesurer son bateau avec l’option d’un certificat ‘Endorsed’ permet dans la très grande majorité des cas de réduire son TCC, mais cela représente un surcoût important.

Une nouvelle formule attractive a récemment vu le jour. Vous pouvez désormais vous essayer à l’IRC à un prix très modeste (20 €) grâce au certificat SER. Il vous permet de participer à une première régate IRC avant de vous décider.

L’adhésion à PROPIRC, association des propriétaires de bateaux jaugés IRC en France, est un préalable à l’obtention de votre certificat IRC.

  • Organisme délivrant : UNCL
  • Nom : Certificat de jauge IRC
  • Validité maximum : 1 an
  • Prix : 81 € pour un bateau de moins de 7 met 228 € pour un voilier de 15 m.

 

Pour faire une demande de contrat pour votre bateau, renseignez-vous auprès de l'UNCL en cliquant sur le lien au bas de l’article. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Colin Sinclair - 15 Janvier 2019
Faut pas dire à Jean Sans que c'est anglais….
Ajouter un commentaire...
Reportage : Guide pratique des jauges

OSIRIS, la jauge française

Guide pratique de la régate : la jauge