Pourquoi la Route du Rhum est entrée dans la légende ?

La première édition de la Route du Rhum aura lieu en 1978 et entrera à tout jamais dans l'histoire ! La raison ? Les 98 secondes qui sépareront les deux premiers - Mike Birch et son dauphin Michel Malinovsky —, mais aussi la disparition d'Alain Colas sur Manureva.

Création de la Route du Rhum

En réponse aux Anglais qui décident de limiter la taille des bateaux participants à la Transat anglaise, laissant sur le carreau de nombreux skippers français, le publicitaire Michel Etevenon décide de lancer sa propre course : la Route du Rhum. Cette "transat de la liberté" est ouverte à tout le monde : professionnels et amateurs, monocoques et multicoques et surtout n'impose pas de taille réglementaire aux embarcations.
Découvrez comment est née la Route du Rhum.

Le départ est donné le 5 novembre 1978 et réunit sur la ligne de départ 38 solitaires dont l'ambition est de rejoindre le plus rapidement Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, de l'autre côté de l'Atlantique. Cette première édition réunit les plus grands noms de la course au large du moment : Mike Birch, Alain Colas, Florence Arthaud, Michel Malinovsky, Olivier de Kersauson ou encore Philippe Poupon…

98 secondes d'écart

Alors que tous les regards sont portés sur les deux géants de la course : Kriter V mené par Michel Malinovsky et Manureva mené par Alain Colas, c'est pourtant le plus petit bateau de la course qui fera la légende de la course. Olympus-Photo est un trimaran de 11 m mené par Mike Birch, skipper canadien de 45 ans, qui s'est fait connaitre avec deux ans plus tôt sur la Transat anglaise, empochant la 2e place derrière Éric Tabarly.

Après 23 jours de mer, la victoire semble promise à Michel Malinovsky sur son grand monocoque de 21 m. Et ce dernier y croit dur comme fer ! Mais c'est un incroyable coup de théâtre qui se joue dans les eaux caribéennes… Mike Birch surgit de nulle part sur son petit trimaran jaune et lui vole la victoire de 98 secondes !

Au terme de 23 jours 6 heures 59 minutes et 35 secondes de mer, le Canadien Mike Birch remporte la première édition de la Route du Rhum, seulement 98 secondes devant le grand cigare bleu. Encore aujourd'hui, cet écart reste le plus faible entre un vainqueur et son dauphin, toutes classes confondues, dans l'histoire de la transat en solitaire.

La suprématie des multicoques

Cette victoire montre également la suprématie des multicoques face aux monocoques, marquant l'avènement du multicoque, puisque depuis cette première, les catamarans et trimarans ont toujours été plus rapides que les monocoques sur le parcours entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre, excepté en 2002 (NDRL : le monocoque, Kingfisher d'Ellen MacArthur franchit la ligne d'arrivée en premier, mais le départ pour cette catégorie avait été donné 24 heures avant celui des multis.)

La photo prise en noir et blanc à l'époque fait partie de la légende, l'arrivée est spectaculaire est retransmise en direct au journal télévisé. Mike Birch se fait un nom dans la course au large et la Route du Rhum entre dans la légende. Découvrez le livre de l'histoire de Mike Birch.

 

La disparition d'Alain Colas

Mais la course est aussi marquée par un drame, la disparition d'Alain Colas et de son trimaran Manureva le 16 novembre au large des Açores.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Route du Rhum
Navigateurs
A lire aussi sur Bateaux.com