Exclusif / TZ iBoat, l'application de cartographie qui surprend

TimeZero (ex MaxSea) mise sur la tablette pour son développement futur. Avec l'application TZ iBoat qui fonctionne sur iPad, le spécialiste de la cartographie embarquée propose un logiciel complet très séduisant.

Nouvellement sortie en octobre 2018, l'application TZ iBoat sera désormais le fer-de-lance de TimeZero. C'est en effet sous cette marque-là que sont désormais commercialisés les produits MaxSea. Ce développeur informatique français (basé à Bidart au Pays Basque) s'est toujours différencié par ses innovations. Après le routage pour les coureurs au large, puis la cartographie et la sédimentologie des fonds pour les pêcheurs, voilà maintenant qu'ils investissent le grand public avec l'application TZ iBoat.

TimeZero nous a reçu pour découvrir en situation leur produit. Nous avons pu naviguer en baie de Barcelone avec un iPad en main. Une bonne opportunité pour valider les focntionnalité de ce nouveau produit.

TZ iBoat
Frédéric Algalarondo nous présente le dernier TZ iBoat en mer

Une application pour naviguer simplement

Il y a quelques années, MaxSea avait déjà développé une app pour iPad, mais sans vraiment la promouvoir ni l'entretenir. Ce n'est désormais plus le cas avec la nouvelle TZ iBoat. Celle-ci reprend le fameux moteur graphique TimeZero qui autorise des zooms très rapides, quelle que soit la cartographie utilisée.

TZ iBoat

En effet TZ iBoat fonctionne avec les cartes raster, mais aussi des cartes vectorielles. Le navigateur pourra choisir en fonction de ses habitudes. Avec cette double offre, l'application est utilisable sur l'ensemble du monde.

TZ iBoat

Une utilisation intuitive

L'utilisation de TZ iBoat est totalement intuitive. On place un point en cliquant sur la carte, on le déplace naturellement. Le cap et la distance vers le point sont immédiatement indiqués. On peut tracer des routes et suivre les marées, surveiller la météo...

Cette application bénéficie de la PhotoFusion, système intelligent qui combine une image satellite avec la carte marine. Le calque de l'image satellite est plus ou moins transparent suivant la profondeur d'eau. Cela permet de voir les rochers dans les très faibles profondeurs. Une fonction très utile pour faire du rase caillou ou pour prendre un mouillage. La PhotoFusion semble tellement évidente quand on l'utilise que l'on a l'impression qu'elle a toujours existée. C'est pourtant une innovation exclusive de TimeZero.

TZ iBoat

Un effet wahoo

Le moteur graphique TimeZero est ultra performant. Même sur un appareil mobile comme l'iPad, il permet de se déplacer dans la carte très rapidement, sans saccade. C'est fluide. En plus la fonction 3D bascule la carte. On voit alors le relief  "comme si on y était". C'est très impressionnant à découvrir. Pas sûr que cela soit très efficace en navigation, mais l'effet bluffe l'utilisateur.

TZ iBoat

Pour tous les iPad

TZ iBoat fonctionne uniquement sur iPad. Le développement sur Android n'est pas prévu. Le nombre de marque et de modèle de tablette sous Android rend trop complexes les phases de test. En effet, TimeZero veut proposer des logiciels stables pour ses clients.

Le téléchargement de l'application est gratuit avec une zone de carte offerte pour test (le port de Miami). Les cartes sont disponibles dans le store (avec une couverture mondiale). Comptez environ 50 € pour une zone de navigation couvrant les côtes de France. Il s'agit d'un abonnement annuel qui permet d'avoir toujours la dernière version de carte avec soi. Le renouvellement de l'abonnement les années suivantes est prévu avec une réduction de 50%.

TZ iBoat

Le partage avec les autres utilisateurs

TZ iboat ouvre une nouvelle ère pour TimeZero. En effet, ce développeur veut offrir un accès vers un Cloud à ses utilisateurs. Ceux-ci pourront alors partager une navigation, sauvegarder des points de passage, échanger des positions. TZ iBoat offre déjà la possibilité de se connecter avec d'autres utilisateurs pour partager leur position en temps réel. Une nouvelle possibilité pour suivre ses amis sur l'eau ?

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Jean-François FALOVIEZ - 5 mois
Bonjour, l'application est intéressante, mais tellement en retrait par rapport à Navionic. Nombre de routes limité, historique inexistant, statistique absente. Il est vrai que le graphisme est bluffant, mais l’interface homme-machine est souvent complexe à appréhender. Dommage. Par contre, nous utilisons MaxSea sur notre PC et nous en somme ravi.
Ajouter un commentaire...