Hors-Série / Fischer Panda : les avantages du groupe électrogène à régime variable

Importés en France par Genhy, les groupes électrogènes Fischer Panda Inverter à régime variable n'offrent que des avantages pour gérer la puissance électrique sur un bateau. Une gamme à découvrir.

Pour obtenir une fréquence de 50 Hz comme le réseau 220 V domestique, il faut faire tourner une génératrice à 3000 tr/mn pour une génératrice à 2 pôles ou la moitié (1500 tr/mn) si la génératrice est équipé de 4 pôles. Chaque tour équivalent à 1 (ou 2) période. C'est le régime fixe qui assure une fréquence stable.

Fischer Panda, le constructeur allemand de groupe électrogène propose une autre solution technique. Avec une génératrice en triphasée 370 V équipée de 16 pôles, le groupe électrogène produit du courant avec une fréquence de 400 Hz. Ce courant électrique est inexploitable pour nos équipements prévus pour du 220 V 50 Hz. Il est donc converti dans un Inverter, appareil électronique qui transforme la fréquence et redécoupe le courant en un courant alternatif monophasé avec une sinusoïde parfaite.

Comme la fréquence n'est plus liée au régime du moteur du groupe, comme c'est le cas sur des groupes électrogènes classiques, on peut donc faire varier le régime du moteur en fonction de la demande en électricité.

La gamme i (comme Inverter) de Fischer Panda fonctionne avec ce principe.

Fischer Panda

Que des avantages

Mis à part un prix légèrement plus élevé pour ce type de groupe électrogène (moins de 10% de plus), les groupes électrogènes à régime variable n'ont que des avantages. À puissance égale, ils sont plus petits et plus légers. Cela rend l'installation plus facile. On a aussi un gain de consommation de carburant et une réduction de la maintenance. En effet, les groupes Fischer Panda ont un logiciel interne qui calcul la périodicité des révisions (vidange) selon les efforts demandés au groupe.

En plus le couplage de deux groupes (ou plus) pour obtenir plus de puissance est aisé. Pas besoin d'armoire de couplage pour synchroniser les fréquences comme c'est le cas avec des groupes traditionnels. Ici un simple fils qui relie les Inverter suffit pour les synchroniser. C'est un gros avantage quand on veut équiper un catamaran par exemple. On peut ainsi facilement placer un groupe dans chaque coque et répartir les poids en s'affranchissant des problématiques d'encombrement.

Fischer Panda

Une gamme importée en France

La gamme I de Fischer Panda propose des groupes allant de 4 kW à 60 kW. Pour les puissances supérieures, il suffit de coupler les groupes. Depuis décembre 2018, la gamme marine est disponible auprès de l'importateur exclusif Genhy (Génération Hybride) aussi Fischer Panda France Nautisme. En parallèle de ces groupes cette société importe aussi les moteurs électriques de la marque allemande (moteurs en ligne d'arbre ou en pod) ainsi que le matériel électrique Victron Energie.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...