Le Queen Anne's Revenge, le célèbre navire de Barbe-Noire (2/3)

Le célèbre pirate Barbe-Noire fera de la frégate La Concorde — bateau français servant à la traite des esclaves de 1715 à 1717 — son navire amiral. Renommé Queen Anne's Revenge, il sillonnera la mer des Caraïbes à son bord jusqu'en 1718 et sera à la tête d'une "société" de 300 pirates. Jusqu'à l'échouement du navire sur un banc de sable en Caroline du Nord.

Le Queen Anne's Revenge

Après un acte de piraterie en bonne et due forme, les pirates ont désormais le contrôle de La Concorde. Ils rejoignent l'île de Bequia, dans les Grenadines, pour y débarquer les esclaves africains et l'équipage français. Les flibustiers entreprennent alors une grande fouille du bateau, à la découverte de trésors cachés. C'est alors que le garçon de cabine, Louis Arot, les informe de la présence de poussière d'or à bord.

Le jeune garçon et trois de ses coéquipiers décident volontairement de rejoindre l'équipage pirate. Dix autres sont capturés, parmi lesquels, le conseiller du commandant, trois chirurgiens, deux menuisiers, deux marins et le cuisinier.

En guise de "dédommagement" les pirates offrent aux Français le plus petit de leurs deux sloops, rebaptisé Mauvaise Rencontre. Il leur faudra deux voyages, pour transporter les esclaves restants de Bequia à La Martinique.

Barbe-Noire quitta Bequia à la fin du mois de novembre 1717, à bord de son navire désormais rebaptisé Queen Anne's Revenge. Il navigua dans les Caraïbes, dérobant des navires et agrandissant sa flotte. Il sillonna les Petites Antilles, pillant des bateaux près de Saint-Vincent, Sainte-Lucie, Nevis et Antigua, rejoignant au début du mois de décembre l'est de Porto Rico.

Le navire continua sa route — et ses pillages — vers la baie de Samana à Hispaniola (République dominicaine). Puis en avril 1718, on retrouva trace des pirates au large des îles Turneffe, dans la baie du Honduras. Barbe-Noire y captura d'ailleurs le sloop Adventure et força son capitaine — David Herriot — à rejoindre son équipage.

Navigants de nouveau vers l'est, les pirates passèrent près des îles Caïmans, arraisonnant un sloop espagnol au large de Cuba, qu'ils intégrèrent à leur flotte.

Se dirigeant vers le Nord, ils traversèrent les Bahamas et remontèrent la côte nord-américaine. En mai 1718, Barbe-Noire arriva à Charleston, en Caroline du Sud à bord du Queen Anne's Revenge et accompagné de sa flotte de trois sloops plus petits.

Dernier acte de piraterie et échouement

Un des derniers actes de piraterie les plus culottés du célèbre Barbe-Noire fut sans doute le blocus de près d'une semaine du port de Charleston. Les pirates saisirent plusieurs navires qui tentaient d'entrer ou de sortir du port et feront prisonnier les membres d'équipage et passager du Crowley. En échange de la libération des otages, Barbe-Noire demandera un coffre de médicaments, qu'il obtiendra.

Le navire reprit sa route le long de la côte et tenta de pénétrer dans le Old Topsail (désormais la ville de Beaufort), en Caroline du Nord. Mais le Queen Anne's Revenge et le sloop Adventure s'échouèrent sur un banc de sable, à proximité de l'entrée de la ville, et furent abandonnés par les pirates.

Dans sa déposition, David Herriot, capitaine du sloop Adventure affirma que Barbe-Noire avait intentionnellement échoué son navire pour mettre fin à sa "société" de pirate, qui comptait désormais 300 membres. Que ce soit intentionnel ou non, le célèbre pirate quitta le port avec un équipage trié sur le volet et une grande partie du précieux butin.

La carrière de pirate de Barbe-Noire prit fin six mois plus tard à Ocracoke, sur la côte de la Caroline du Nord. Le flibustier tomba sur un contingent armé envoyé par le gouverneur de Virginie, Alexander Spotswood et dirigé par le lieutenant de la Royal Navy, Robert Maynard. Au cours d'un combat acharné, à bord du sloop de Maynard, Barbe-Noire et plusieurs de ses équipiers furent tués. Maynard rejoint alors la Virginie, accompagné des survivants et du sinistre trophée de la tête tranchée de Barbe-Noire planté sur le beaupré du bateau.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Le Queen Anne's Revenge, le célèbre navire de Barbe-Noire (2/3)

Le Queen Anne's Revenge, de navire négrier à bateau pirate (1/3)

Queen Anne's revenge : le bateau de Barbe Noire révèle ses secrets (3/3)