Naviguer avec des enfants, comment se préparer ?

© Bateaux.com

Naviguer avec des enfants se prépare. La croisière doit avant tout être un plaisir et non pas une épreuve. Voici donc quelques conseils pour réussir votre navigation avec des petits (et plus grands) à bord.

Planifiez les navigations

Si vous aimez naviguer et être en mer, il n'en est pas forcément de même pour vos enfants. Evitez les trop longues navigations — 4 heures sont souvent suffisantes, 6 heures sont vraiment longues pour les petits mousses. Avant le départ, expliquez-leur le trajet que vous allez effectuer et planifiez les escales avec eux. Si on a de l'expérience, la navigation de nuit est une bonne alternative pour naviguer plus longtemps alors que les enfants dorment bien au chaud dans leur cabine.

Vérifiez la météo

Avant le départ, vérifiez la météo pour ne pas vous laisser surprendre. Choisissez des conditions maniables et pensez à optimiser votre trajet par rapport à une météo vent portant, bien plus agréable pour tout le monde.

Pensez à l'annexe

Cette remarque peut vous paraitre anodine, mais l'annexe est primordiale pour un voyage ou une croisière. Au mouillage, elle vous permet de rallier la terre ferme, de vous avitailler, de transporter des affaires… Adaptez donc votre annexe au nombre de personnes à bord.

Une annexe de 2,60 m suffira pour un déplacement de quatre personnes (2 adultes et 2 enfants). Vérifier bien la hauteur, pour éviter de vous faire mouiller. Le diamètre de vos flotteurs devra être supérieur à 34 cm. Enfin, pour vous éviter les joies de la rame, surtout à contre-courant, et si vous pouvez vous le permettre, optez pour un moteur. L'électrique est une bonne solution.

En dehors de l'aspect pratique de l'annexe, elle se transforme en aire de jeu pour les enfants, qui en prennent possession au mouillage. Ils peuvent rapidement devenir autonomes et les plus grands se feront une joie de l'utiliser dans le port par exemple.

Délimiter des zones de déplacement

À bord, on se déplace sous surveillance. À l'intérieur, on se tient quand ça bouge trop et on évite les déplacements intempestifs. À l'extérieur, le port du gilet de sauvetage est obligatoire. L'accès au cockpit est autorisé avec un adulte à l'extérieur et le déplacement à l'avant ne se fait qu'avec un adulte, en se tenant sur les lignes de vie sur un voilier ou au garde-corps sur un bateau à moteur.

En navigation, n'oubliez pas harnais et longes, qui seront également utiles lors des déplacements, notamment pour les enfants qui ne savent pas nager. Pour encore plus de sécurité, vous pouvez équiper votre bateau avec des filets.

Prévoir l'avitaillement

Si à bord, on aime prévoir des choses simples à manger, c'est encore plus vrai lorsque l'on navigue avec des petits. Pensez simple et en quantité. N'oubliez pas les gâteaux pour le gouter et des en-cas facile à avaler quand on ne sent pas super bien (compote, soupe…). Enfin, disposez de l'eau accessible facilement un peu partout à bord.

Prévoir les vêtements de mer

En navigation, le temps change rapidement et vous devez donc être paré à toute éventualité. Prévoyez des tenues pour le soleil, mais aussi pour le froid. Usez et abusez de crèmes solaires (préférez celle adaptée aux enfants) et de vêtements anti-UV, pensez aux casquettes et chapeaux, aux petites baskets en toile pour les déplacements ou aux crocs (pour les plus à l'aise). N'oubliez pas les lunettes qui protègeront les petits yeux de la réverbation.

Pour le froid et la pluie, les polaires, cirés, surpantalon, bonnets, gants et bottes viendront habiller chaudement votre enfant. Veillez à ce qu'ils n'aient surtout pas froid.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...