Comment réconcilier votre équipage avec le spi ?

Hanse 345 sous spi

Pour réussir une croisière en couple, en famille ou entre amis, la confiance et la sérénité sont indispensables. Pourtant quand arrive le moment de hisser le spi, les choses se compliquent parfois et une angoisse plane dans le cockpit. Heureusement, des équipements permettent d'envoyer le spi en toute sérénité.

Naviguer en croisière, en couple ou en famille, est une expérience des plus agréable pourtant, certaines manœuvres virent parfois à l'angoisse. Et, lorsque résonne : "On va hisser le spi !" certains sourires laissent place à une grimace rappelant de mauvais souvenirs.

Une voile capricieuse

Il est vrai que le spi est particulièrement volage, à l'inverse des autres voiles du bord, elle est libre de guidant. Les moments les plus critiques sont l'envoi et l'affalage, mais avec un peu de préparation et un équipement approprié l'usage du spi reste un plaisir. Le calme, la communication sont aussi les clés du succès d'une manœuvre de spi réussie facilement.

Des équipements qui aident à la manœuvre

Deux équipements peuvent venir en aide durant les manœuvres de spi, la chaussette et les enrouleurs de type "Top down". Les deux systèmes permettent d'établir ou affaler la voile sans prise au vent. Ces équipements ont des conceptions très différentes, mais ils faciliteront grandement la manœuvre et réduiront le stress à bord.

©iSpinnaker

La chaussette à spi

C'est Tabarly qui a inventé la « chaussette à spi » à l'occasion de la fameuse Ostar 1976, courue sur Pen Duick VI. Elle est maintenant adoptée sur un bon nombre de voiliers de course au large en solitaire. Elle permet de manœuvrer seul et en sécurité des spis de plus de 100 m2. La chaussette s'utilise aussi bien avec un spi symétrique qu'asymétrique.

Comment ça marche ?

Pratiquement, le spi est contraint dans un fourreau qui le garde à l'abri du vent. On hisse la chaussette contenant le spi jusqu'en haut du mât. Puis à l'aide d'un cordage en va-et-vient, on retrousse la chaussette jusqu'en haut pour laisser la voile prendre le vent.

Quand il est temps de ranger le spi, le processus est inversé, on efface la toile de spi dans la chaussette puis l'ensemble est affalé sur le pont puis rangé dans le sac jusqu'à la prochaine utilisation.

Les avantages de la chaussette sont :

- Le prix abordable
- Un système simple
- Compatibile avec tous les spis

Les inconvénients :

- Manoeuvre de déploiement de la voile sur la plage avant
- Poids dans les hauts
- Encombrante sur un petit voilier.

©Karver

L'emmagasineur Topdown

Les emmagasineur Topdown sont extrapolés des emmagasineurs de gennaker et autres voiles à guindant droit équipées d'un câble anti-torsion. Il faut dire qu'un gennaker sur emmagasineur rend l'utilisation particulièrement facile, on hisse, on déroule, on roule et l'on affale.

Depuis une quinzaine d'années, les équipementiers travaillent sur des modèles d'emmagasineur capable de fonctionner avec des voiles "épaulées" tels que les spis asymétriques. Aujourd'hui, les équipements sont arrivés à une certaine maturité et peuvent aider à mieux appréhender l'usage du spi.

Comment ça marche ?

Pratiquement, le point d'amure et de drisse du spi sont reliés par un câble textile anti-torsion. Le spi est lui-même enroulé autour de ce câble. Le point de drisse du spi est équipé d'un émerillon, le point d'amure est aussi équipé d'un émerillon et d'un tambour manoeuvré par un cordage à la manière d'un enrouleur de génois.

On hisse la voile contrainte, une fois établie, elle se déroulera sur commande de l'écoute de spi. Pour enrouler la voile, il faudra la choquer et manœuvrer le cordage du tambour de l'emmagasineur. Il va contraindre le spi à s'enrouler depuis le haut jusqu'en bas. Une fois la voile totalement enroulée, on l'affale sur le pont puis on la range en accordéon dans son sac.

Les avantages d'un emmagasineur Topdown sont :

- Le déploiement de la voile depuis le cockpit via le cordage de manœuvre
- La facilité de stockage dans un sac à spi
- Un emmagasineur de spi peut être utilisé pour un gennaker

Les inconvénients :

- Le cout élève de l'emmagasineur et du câble anti-torsion
- Le spi bat longtemps durant l'enroulement.
- La voile est rarement bien roulée et les morceaux de spi peuvent prendre le vent

Dans l'article suivant, nous verrons la préparation et la procédure de manœuvre pour hisser le spi

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...