Sun Odyssey 40 : taillé pour la grande croisière… ou la régate

Le lest profond gagne 45 cm de tirant d’eau comparé au lest court. © Jeanneau

Comment bien choisir son bateau d’occasion ? Cette semaine, le Sun Odyssey 40. Un des best-sellers signés Jeanneau toujours très apprécié des skippers désireux de naviguer au large en famille - mais aussi des amateurs de belles carènes.

  • Prix : à partir de 60 000 euros
  • Construit à 1 052 exemplaires de 1998 à 2006

Une carène, trois déclinaisons… ce plan Andrieu est présenté pour la première fois au public en 1997 sous le vocable Sun Odyssey 40 DS. Grand rouf panoramique et gréement sage, ce modèle est un pur croiseur pour propriétaire. Un an plus tard, deux versions de cette coque bien balancée sont lancées : le Sun Fast 40, clairement orientée régate avec son gréement rallongé et son lest plomb et le Sun Odyssey 40, plus polyvalent avec une quille en fonte – tirant d’eau de 1,95 ou 1,50 m et un gréement un peu plus court.

Un grand succès commercial

De ces trois modèles, le 40 qui nous intéresse a connu – et de loin - le plus grand succès, tant chez les loueurs qu’auprès des particuliers. Le chantier avait d’ailleurs bien anticipé cette double demande avec deux plans d’emménagements possibles – deux ou trois cabines. Les lignes équilibrées – le design du rouf reste très actuel – et les qualités marines indéniables de ce modèle ont fait le reste – soient plus de 1 000 voiliers construits. En 2003, Jeanneau apporte quelques modifications mineures au plan de pont et à l’intérieur en affichant le vocable Sun Odyssey 40.3.

Un sacré potentiel sous voiles

Evidemment, dans sa configuration standard avec voiles lambda, hélice fixe et état de carène approximatif, le Sun Odyssey ne fera pas de miracles : on découvre un croiseur plutôt vif à toutes allures et toujours agréable à barrer. Mais si vous faites l’effort de le préparer un peu – voire beaucoup -, ce modèle se révèle très surprenant et capable de tenir la dragée haute à des unités bien plus pointues. La version lest long apporte un net bonus au près, surtout en termes de cap dans la brise. On note également un gain de poids de 250 kg. De là à s’afficher en régate, il n’y a qu’une longueur… d’autant que le rating du Sun Odyssey 40, tant en IRC qu’en Osiris, est plutôt favorable.

Plan de pont typé croisière

Avec sa table de cockpit dotée de deux abattants et sa part d’écoute avancée devant le capot de descente, le Sun Odyssey 40 émarge bien chez les croiseurs… les deux postes de barre préserve un passage vers la jupe arrière. Le rouf en sifflet laisse peu de place à une vraie plage avant mais préserve tout de même les passavants. En croisière, rien à redire sinon la puissance des winches de génois, un peu juste dans la brise. En revanche, un équipage nombreux en régate fera preuve d’adaptation.

Emménagements avec deux ou trois cabines

Deux ou trois cabines, un ou deux cabinets de toilette, voilà pour les différentes configurations d’emménagements. La cuisine en L jouxte la descente, sur tribord, suivi par le carré – transformable en couchette double d’appoint. En face, une table à cartes conviviale puisqu’elle équipée d’une double assise. La capacité de rangement est adaptée à la grande croisière – pour peu que l’équipage se limite à quatre personnes. La finition est plutôt flatteuse.

Le diagnostic de Bateaux.com

Ce modèle encore récent affiche des millésimes de 1998 à 2006. Huit ans, c’est déjà une longue carrière. Deux données qui expliquent les gros écarts de prix constatés entre les tous premiers modèles construits et les 40.3 les plus récents. Peu de problèmes majeurs sont relevés, le Sun Odyssey 40 vieillit bien. On s’intéressera à l’état du moteur, des voiles et de tous les périphériques – électricité, plomberie etc. L’avantage d’un modèle comme celui-ci, très diffusé, est sa disponibilité et donc la possibilité de comparer l’équipement des différents exemplaires proposés sur la marché de l’occasion.

Les avantages

  • Voilier élégant
  • Programme de navigation très large
  • Structure robuste

Les inconvénients

  • Winches de génois sous-dimensionnés
  • Barre d’écoute de grand-voile trop avancée
  • Version lest court nettement moins performante au près

Mais que lui manque-t-il ?

Pas grand-chose… à part peut-être un cockpit et une jupe arrière un peu plus larges.

L’équivalent aujourd’hui ?

Le Sun Odyssey 410, avec ses bouchains arrière, son étrave droite, sa delphinière intégrée et ses passavants en pente douce vers l’arrière du cockpit.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Sun Odyssey 40, la fiche technique

MarqueJeanneau
ArchitecteJeanneau Design
Longueur hors-tout12.20 m
Longueur de coque11.75
Largeur3.95 m
Tirant d'eau1.95 m
Nombre de passagers12
Déplacement lège7 170 kg
Surface de voilure au près83 m2
Carburant136 L
Voir la fiche technique complète du Sun Odyssey 40