Web série / Under The Pole : Les Australes, les îles les plus sud de la Polynésie française


Dans ce 14e épisode d'Under The Pole, l'équipage du Why découvre les Australes, à l'extrême Sud de la Polynésie française. Eau froide, découvertes de nouvelle espèce, exploration de l'île ou encore baignade dans le motu "piscine", voilà ce qui vous attend dans cet épisode.

Conditions musclées et arrivée compliquée

Après 5 jours de navigation depuis les Gambiers, l'équipage du Why est arrivé aux Australes, sur l'île de Raivavae. Après un voyage dans des conditions musclées — 30 à 35 nœuds de vent et des creux de 4 m — mais qui leur a permis d'atteindre la vitesse de pointe de 13 nœuds, l'arrivée l'était tout autant.

L'équipage du Why est avant tout composé de plongeurs, moins aguerris aux manœuvres de voile. Entre l'arrivée de nuit et les cartes qui ne correspondaient pas, la vigilance était de mise pour tous.

Une île différente des îles polynésiennes

Raivavae est une île de l'archipel des Australes, en Polynésie française. Situé le plus au sud de toutes les îles visitées par l'expédition, il offre un panorama incroyable : grandes montagnes spectaculaires et eaux fraiches pour la Polynésie.

Si sa géographie est différente, ses fonds marins aussi. Ici, les pentes sont plutôt douces et le relief assez marqué avec des pinacles, des cavités et des canyons.

Des plongées bien préparées

Dans cet épisode, on découvre comment l'équipe se prépare avant chaque plongée. Un briefing de plusieurs minutes permet d'expliquer les missions et de donner des consignes de sécurité. Sous l'eau, le temps est compté et les manipulations nombreuses, il est donc important de bien s'organiser en amont.

À Raivavae, les plongées seront réduites de 30 minutes et les tenues adaptées à la fraicheur de l'eau, pour plus de confort et de sécurité.

C'est à 5 sur un Poti marara — bateau de pêche polynésien — que les plongeurs partent découvrir les profondeurs australes. On découvre en vidéo le matériel nécessaire et les étapes de prélèvement des coraux.

Et c'est tout en effectuant leurs paliers de décompression que les plongeurs prélèvent des échantillons à différentes profondeurs.

Des résultats encourageants

Après 10 mois de travail, l'équipe d'Under The Pole arrive encore à découvrir de nouvelles espèces profondes. Une espèce encore jamais-vu en Polynésie française.

Place ensuite à la partie scientifique avec deux chercheurs du Criobe qui étudient les photos sous-marines réalisées, échantillonne des morceaux à vocation génétique et répertorie les spécimens pour la collection.

Ces plongées permettent à la fois de réaliser un inventaire de la diversité en fonction des profondeurs, mais surtout d'essayer de comprendre comment les coraux peuvent descendre aussi bas et compenser le manque de lumière, un des facteurs déterminants pour leur survie.

Après le travail, les loisirs

Lors des escales, l'équipe s'accorde aussi des moments de détente. C'est ainsi que Ghislain, Emmanuelle et leurs deux enfants vont découvrir le motu piscine, avec son eau très claire et son sable blanc immaculé.

Prochaine destination

La prochaine étape sera Tahiti, après une navigation de 2/3 jours, pour une escale technique. Suivra ensuite Macatea, la dernière étape du programme Deep Hope.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Under The Pole III

Under The Pole III : plongée profonde au coeur des Gambiers

Under The Pole III : Noël aux Marquises