Hors-Série / Le Flying Tender de SEAir, un semi-rigide pour voler sur l'eau en s'amusant

© Romain Sandt

La société SEAir basée à Lorient, dans le Morbihan (56) a développé des systèmes autour de foils pour faire voler les bateaux, et plus particulièrement les semi-rigides. Avec des sensations de glisse étonnantes et une facilité de pilotage, le modèle de 5,50 m se prête particulièrement au rôle de toy.

Un semi-rigide à foils

À l'ère où les foils se démocratisent — plus particulièrement dans le milieu de la voile —, l'entreprise bretonne SEAir a développé une technologie de foils rétractables et asservis, spécialement adaptés aux bateaux à moteur. Quoi de plus grisant que de pouvoir "voler" sur l'eau en s'affranchissant des vagues ? Quoi de plus fun que de s'adonner aux joies de la vitesse sans avoir besoin de surmotoriser son bateau ?

Avec son semi-rigide à foils de 5,50 m, SEAir propose un véritable toy pour s'amuser sur l'eau et bénéficier de sensations incroyables. Grâce à ses appendices élégants, tout en carbone, le bateau glisse sur l'eau pour se sustenter et c'est comme si l'on était sur un tapis volant. Tout en douceur, le pneu file à plus de 20 nœuds et c'est encore plus impressionnant face au clapot. Aucun choc, ni fracas, le Flying Tender de SEAir navigue sur ses foils, qui font office d'amortisseurs.

Outre le plaisir et les sensations que l'expérience apporte, le confort est remarquable, puisque les vagues sont "réduites".

À la pointe de l'innovation

Pour améliorer encore plus la perception du grand confort, SEAir a développé un stabilisateur d'assiette électronique. Ce système baptisé CRIS, activable par appui sur un bouton, pilote en temps réel le trim et les angulations des deux foils.

Avec CRIS, on peut profiter pleinement d'une glisse souple et d'un vol horizontal sans avoir à se préoccuper des réglages.

Pas besoin de surmotoriser

Avec un vol qui démarre à partir de 15 nœuds, ce petit bateau peut dépasser la vitesse les 30 nœuds. Mais SEAir recommande une vitesse idéale comprise entre 18 et 25 nœuds.

Le vol demande moins de puissance et ça, SEAir l'a bien compris. Ainsi, avec un moteur de puissance moins importante, le semi-rigide est plus puissant qu'un bateau à moteur avec la même motorisation. Il va 20 % plus vite et l'économie de carburant réalisée se situe entre 25 et 50 %. Idéal donc pour faire des économies à l'achat, mais aussi de consommation.

Un toy pour s'amuser

Avec sa petite taille de 5,50 m, le SEAir est un toy idéal pour superyacht. Ses foils en font un superbe bateau pour s'amuser et piloter en éprouvant un maximum de sensations. Avec ses foils rétractables, il peut se ranger facilement, et est même transportable au gabarit routier.

Un bateau pour les sports tractés

Grâce à ses foils, le SEAir passe confortablement en mer formée sans subir les assauts du clapot sur sa coque. Il convient à tous les sports de glisse et une fois les jeux dans l'eau effectués, vous pourrez rejoindre la plage et beacher sans encombre grâce aux foils qui se rétractent en appuyant simplement sur un bouton.

Un dayboat pour les sorties à la journée

En dehors du 5,50 m, SEAir propose également deux autres modèles, plus grands : le FlyingTender de 7 m et le AirSharl 7,65 m. Véritables dayboat, ils peuvent accueillir plus de monde à bord pour des trajets tout confort.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...