Qui sont les quatre équipages de Brest Atlantiques ?

Les "trios" de Brest Atlantiques © Alexis Courcoux / Brest Atlantiques

Ce sont quatre Ultimes qui ont pris le départ de Brest Atlantiques, la plus longue course en double jamais réalisée en multicoques. À bord de ces géants des mers, deux skippers et un mediaman. Découvrons les différents teams.

ACTUAL LEADER

Skipper : Yves Le Blévec

Mini 6.50, Figaro Bénéteau, Multi 50 et depuis 2015, Ultim, Yves le Bélévec a gravi les échelons pour intégrer la classe Ultime. À ses côtés, son fidèle sponsor Actual le suit depuis 2001. Solitaire, équipage ou double, Yves est à l'aise dans toutes les conditions.

Coskipper : Alex Pella

"Il fallait trouver quelqu'un qui dispose à la fois d'une solide expérience à bord des grands multicoques et qui s'intègre parfaitement à l'équipe. Le team Actual Leader fonctionne sur la confiance et le respect mutuels, il faut que cette harmonie soit préservée" explique Yves à propos de son coskipper. "Il y a beaucoup de respect entre nous. Nous nous entendons très bien. Nous avons la même approche de la course au large. Yves est facile à vivre en course, car il a beaucoup de plaisir à être en mer", confirme Alex Pella.

Alex Pella n'est plus à présenter : Trophée Jules Verne (sur IDEC), Volvo Ocean Race, une Route du Rhum victorieuse en Class40, des épreuves en IMOCA, MOD, Multi 50… Le skipper espagnol possède un parcours riche et éclectique dans le domaine de la course au large.

Mediaman : Ronan Gladu

Ronan Gladu s'est fait connaitre dans le monde de la glisse en nous faisant vivre l'expédition de surf Lost in the Swell. Issu d'une famille de voileux, ce brestois passionné de photo est pourtant plus à l'aise sur une planche. Mais il ne sera pas pour autant dépaysé à bord de ce grand "voilier".

"Ronan sait donner une lecture humaine de ce qui se passe à bord. Il est hyper motivé, ça va être une belle et intéressante expérience ! Et je n'ai aucun doute dans sa capacité à bien vivre l'aventure et à bien travailler… même dans des conditions un peu râpeuses !" explique Yves le Blévec.

MACIF

Skipper : François Gabart

Talentueux et baigné dans le monde de la voile depuis sa tendre enfance, c'est sur le Vendée Globe 2012 que François Gabart se révèle aux yeux du grand public. Depuis, il figure parmi les grands noms de la course au large et remporte (presque) tout ce qu'il "touche."

Spécialiste du solitaire, il navigue en Ultime depuis 2015 à toujours sous les couleurs de la Macif, son sponsor depuis 2009.

Co-skipper : Gwénolé Gahinet

À la fois navigateur et architecte naval, Gwénolé Gahinet est un touche-à-tout de la voile : Mini, Figaro, IMOCA, Ultim, kite à foil… Il est aussi co-détenteur du Trophée Jules Verne aux côtés de Francis Joyon. C'est d'ailleurs ce qui a convaincu François Gabart, qui ne le connaissait pas avant. "Gwéno a rencontré toutes les problématiques d’un Ultim. Il a tenu des heures à la barre, tout seul sur le pont à 40 nœuds" confie François Gabart.

Mediaman : Jérémie Eloy

Ex-kitesurfeur professionnel de 2002 à 2013, Jérémie Eloy s'est reconverti depuis 2009 à l'image. Il écume alors les mers et les océans pour chercher la photo de tempête qui ravira ses sponsors. C'est ainsi que nait une véritable passion. Il réalise alors la web-série "Make my day" dans laquelle il explore les quatre coins de la planète.

"Quand j'ai constitué l'équipe, je n'ai pas cherché à faire un duo de marins avec un mediaman, mais j'ai pensé "trio".  Jérémie aura un vrai rôle, tout en restant dans les règles de course. Il va intervenir dans les relations humaines du bord puisqu'il passera du temps avec Gwéno et moi, hors quarts. Il va apporter de l'équilibre, mettre de l'ambiance…"

MAXI EDMOND DE ROTSCHILD

Sur Gitana 17 (nom de baptême du trimaran), le choix du duo n'en était pas un puisque contrairement aux autres teams, il n'y a pas un seul skipper à la barre du multicoque, mais deux.

Skipper : Franck Cammas

À 24 ans, Franck remporte sa première Solitaire du Figaro et un an plus tard, en 1998, il prend la barre de son premier trimaran Groupama. Jusqu'en 2010, il sera le skipper de trois maxi trimaran différent – toujours sous les couleurs de Groupama – et remportera le Trophée Jules Verne en en 2010. Conseiller technique sur la Coupe de l'America, victoire sur la la Volvo Ocean Race 2011-2012 à bord du VOR 70 Groupama 4, le skipper varie les plaisirs avant d'intégrer le Gitana Team en duo avec Charles Caudrelier en 2019.

"Cette course on l’attend depuis six mois, c'est notre premier grand rendez-vous sportif en tant que skippers Edmond de Rothschild et c’est le grand objectif de l’année donc forcément il y a un peu d’impatience à 10 jours du départ. Notre stratégie technique de l’année s’est construite autour de notre participation à la Brest Atlantiques. Avec Charles, il y a de l’attente, nous avons envie de bien faire les choses sportivement et techniquement" expliquait le marin.

Skipper : Charles Caudrelier

Après plusieurs saisons en Figaro et une victoire sur la Solitaire en 2004, il intègre le team de Franck Cammas quelques années plus tard. Il officie en tant que routeur sur la Route du Rhum 2010, que Franck Cammas remporte sur Groupama 4. L'année suivante, il intègre l'équipe de Cammas sur la Volvo Ocean Race 2011-2012, l'édition sera d'ailleurs remportée par les Français. En 2014, il est nommé skipper de Dongfeng Team Race, bateau franco-chinois Volvo Ocean Race 2014-2015. Il réitère l'opération en 2017-2018 et remporte l'édition.

Mediaman : Yann Riou

Ingénieur électronique de formation, il a occupé ce poste pendant 8 ans au sein de l'écurie Groupama. En parallèle, il navigue sur le circuit Mini de 2001 à 2010. Ce n'est qu'en 2011, lorsque Groupama participe à la Volvo Ocean Race qu'il découvre le monde des prises de vues embarquées. Il devient alors onboard reporter. Depuis 2016, il est en charge des images du Gitana.

SODEBO ULTIM'3

Skipper : Thomas Coville

S'il a commencé en Mini 6.50, Thomas Coville est un touche-à-tout de la mer, passés par l'America's Cup et la Volvo Ocean Race, mais aussi par les grands records notamment en multicoque. C'est d'ailleurs son support de prédilection depuis qu'il a pris la barre de Sodebo depuis 1999. Sa spécialité ? La chasse aux records en solitaire. Il s'apprête d'ailleurs à chasser le Trophée Jules Verne.

Co-skipper : Jean-Luc Nélias

Jean-Luc Nélias est le fidèle bras droit de Thomas. Si on le connait en tant que routeur il est aussi un grand marin, à l'aise en navigation comme à la table à carte. Depuis la Volvo Ocean Race gagnée en 2013 à bord de Groupama 4, les deux hommes ont noué une grande complicité et forment un duo souvent victorieux.

Mediaman : Martin Keruzoré

C'est grâce à son père que Martin Kéruzoré attrape le virus de l'image et de la mer. Après des débuts parisiens dans le cinéma et la pub, il retourne à l'océan via la Volvo Ocean Race 2017 en tant qu'onboard reporter. Il fait partager pendant 18 mois la vie de l'équipe vainqueur de l'édition, Dongfeng Race Team.

"Pour accepter de naviguer en Ultim, il ne faut pas avoir froid aux yeux. Martin a l'enthousiasme de cette nouvelle génération qui m’inspire tellement" confie le skipper. "Comme il est jeune, il s'adapte et s'intègre facilement. Ce garçon a des compétences uniques et une forte personnalité. Il a un caractère espiègle, de l'humour et pas d'état d'âme. Il va être un des éléments clés de cette course. On attend de lui un regard neuf, style poil à gratter. Il va faire partie de notre intimité. Mais attention, ce n'est pas le loft.'

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...