Dernier rempart français avant l'Atlantique et l'Amérique, Brest a coutume, notamment, d'accueillir les départs et arrivées de records, qu'ils soient réalisés en solitaire ou en équipage. C'est désormais la course au large qui s'arrime au port finistérien. Écrin sans nulle autre pareille, la rade permettra aux brestois, finistériens, bretons et davantage encore, de regarder partir les Ultims, le 5 novembre 2019, vers l'immense atlantique, terrain de jeu automnal d'Actual Leader, du Maxi Edmond de Rothschild, du Trimaran MACIF et de Sodebo Ultim 3 pour une boucle de 14 000 milles

Escales techniques sur la Brest Atlantiques

Le trimaran Macif

Partis le 5 novembre 2019 de Brest, les quatre Ultimes de la Brest Atlantiques longent désormais les côtes brésiliennes. Pour deux d'entre eux, l'heure est aux escales techniques.