Brèves / Que s'est-il passé sur vos plans d'eau ce weekend ? (2-3 novembre 2019)

Sodebo à Brest avant le départ © Bateaux.com

Il s'en est passé des choses ce weekend de la Toussaint 2019. Report ou départ de course, il y a en avait du monde sur l'eau !

Brest Atlantiques

Le départ de la nouvelle course des Ultimes, Brest Atlantiques qui devait avoir lieu dimanche 3 novembre a été reporté en raison des conditions météo. "Un fort coup de vent est attendu à partir de vendredi soir et jusqu’à dimanche après-midi, générant une mer très formée dans le golfe de Gascogne avec des creux de 8 mètres, il n’était pas raisonnable de lancer les "Ultim" dans ces conditions", indique le directeur de course Jacques Caraës.

Un nouveau départ a été fixé au mardi 5 novembre, comme l'explique le directeur de course : " Les conditions pour mardi seront engagées, avec 25/30 nœuds moyens de nord-nord-ouest, mais son angle est très favorable pour une descente rapide du golfe de Gascogne, en 10-12 heures, mais avec une mer qui demeure incertaine. La météo étant, par nature, évolutive, surtout en cette saison, nous continuons à être extrêmement vigilants à l’évolution du système. Nous pourrons préciser les conditions dans les prochaines 48 heures."

Maxi Edmond de Rothschild et Macif © Rolex / Carlo Borlenghi

Rallye des Iles du Soleil

Dimanche 3 novembre, les 22 bateaux engagés sur la 3e édition du Rally des Iles du Soleil ont pris le départ au large de l'île de La Palma dans les Canaries à 11 heures locales (12 heures française) direction Mindelo, au Cap Vert, distant de 970 milles.

Avec 10 nœuds de vent de secteur nord-est, dans une mer peu formée, les monocoques et multicoques ont glissé vers le sud. C'est Kriter VIII qui a franchi la ligne de départ en premier, même si, rappelons-le, ce n'est pas une course.

Cette première étape devrait se faire dans un régime d'alizé établi de secteur Nord/Nord-Est se stabilisant au Nord-Est au fil des journées qui avancent et que la flotte glissera vers le sud. Les bateaux les plus rapides pourraient arriver ce samedi 9 novembre.

Le nouveau départ pour la Guadeloupe sera donné le 15 novembre prochain. Au programme, un parcours de 2000 milles vers Marie-Galante.

Mini-Transat La Boulangère

Ce samedi 2 novembre à 15 h 33 (heure française), les 82 marins de la Mini -Transat La boulangère ont pris le départ de cette 2e étape depuis Las Palmas de Gran Canaria. Certains ont pris le parti de couper la ligne de départ en premier, d'autres ont choisi de partir en 2e, voir en 3e ligne.

L'entrée en matière a été tonique et les coureurs ont vite retrouvé leurs marques sur ce parcours long de 2700 milles qui les emmènera jusqu'au Marin, en Martinique. Quelques heures après le coup d’envoi, deux navigatrices ont annoncé leur retour à terre, pour tenter de réparer des avaries : Amélie Grassi (Serie) et Marie Gendron (Proto). La première a endommagé son bout-dehors et la 2e a signalé divers soucis techniques.

Deux marins ont subi des petits soucis techniques juste avant de prendre le départ. Raphaël Lutard a constaté que sa fixation d'aérien avait lâché. Le skipper du proto 900 est revenu au port pour monter dans le mât et résoudre ce problème. Il est reparti en course et a franchi la ligne de départ avec un petit quart d’heure de retard. Rien de rédhibitoire, donc. David Kremer a de son côté eu des problèmes de pilote automatique. Lui aussi a dû rentrer au port. Il a finalement coupé la ligne 1 h 30 après le reste de la flotte.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...