Brest Atlantiques, 15 jours de course, un flotteur arraché et bientôt le Cap !

Le Maxi Edmond de Rothschild © Yann Riou / PolaRYSE / GITANA SA

Déjà deux semaines que les équipages de la Brest Atlantiques sont en mer. Alors qu'ils sont en direction du Cap — que le Maxi Edmond de Rothschild devrait atteindre ce mercredi 20 novembre au soir — la flotte se resserre. Sodebo - dont l'arrière du flotteur tribord s'est arraché va faire escale en Afrique du Sud pour réparer.

Après deux semaines de course, la flotte de la Brest Atlantiques devrait atteindre le Cap — deuxième et dernière marque de parcours — ce mercredi 20 novembre au soir. Le leader de la flotte — le Maxi Edmond de Rothschild (Charles Caudrelier/Franck Cammas) — est rattrapé par ses poursuivants. La faute à une situation météo favorable aux bateaux venant de l'arrière qui profitent de la remontée de l'anticyclone de Sainte-Hélène pour tracer tout droit, quand le trimaran bleu et blanc a été obligé d'enchainer six empannages.

En effet, ce dernier, arrivé le premier au niveau de la zone d’exclusion des glaces, s'est retrouvé coincé sous l'anticyclone de Sainte-Hélène, positionné particulièrement bas, ce qui l'a obligé à louvoyer, vent dans le dos, dans du vent assez faible.

Le trimaran Macif — à moins de 100 milles du premier — a pour sa part du faire deux empannages, quand Actual Leader et Sodebo Ultim 3 (Thomas Coville/Jean-Luc Nélias), grâce à la progressive remontée de l'anticyclone vers le nord, n'ont eu qu'à se laisser pousser.

Une "régalade" pour Actual Leader (Yves le Blévec/Alex Pella) qui a affronté pendant trois jours des conditions dantesques (vent fort, mer hachée de face) après Rio. L'équipage comme le bateau — moins aérien que les autres — avaient énormément souffert. Les conditions qu'ils rencontrent dans cette seconde partie de l'Atlantique Sud leur sont nettement plus favorables, puisqu'à chaque classement, ils réduisent leur retard sur la tête de la flotte.

© Ronan Gladu / Actual Leader

Le duo en profite des conditions actuelles (vent aux trois-quarts arrière, mer relativement plate) pour battre leurs records de vitesse depuis le départ de Brest (31,25 nœuds entre 8 h et 16 h). Ces derniers ont également profité de la casse du flotteur de Sodebo Ultim' 3 pour prendre la 3e place de la flotte.

"Évidement, ce serait mentir de dire que cette place gagnée au classement ne représente pas une satisfaction pour l'équipage d’Actual Leader. C'est plutôt la satisfaction d'avoir tenu le rythme de la course et d'être suffisamment proche de nos concurrents pour profiter de la moindre opportunité, c'est cette stratégie que nous suivons depuis le début avec Alex" explique Yves le Blévec.

Pour autant, le skipper trinitéen reste prudent, car la course est encore longue et le jeu extrêmement ouvert.

François Gabart expliquait à son tour : "La situation nous a été plutôt favorable par rapport au Maxi Edmond de Rothschild, on n'a pas dit notre dernier mot, mais il reste beaucoup à faire. C'est en tout cas un scénario super serré, Actual Leader est à 200 milles derrière nous, autant dire rien du tout, c'est plutôt une agréable surprise après 15 jours de mer."

© Jérémie Eloy / Macif

Escale pour Sodebo Ultim' 3

Suite à l'avarie rencontrée sur le safran tribord, qui a engendré la perte de l'arrière du flotteur, Thomas Coville et Jean-Luc Nélias ont travaillé de nombreuses heures pour garantir la bonne marche du bateau et limiter des dégradations supplémentaires.

Ces derniers feront escale en Afrique du Sud — qu'ils devraient rallier jeudi 21 novembre. Le matériel est parti lundi 18 novembre, et trois membres du team sont sur place depuis mardi 20 au soir : François Duguet, le boat captain, Frédéric Gastinel, le responsable mécanique/hydraulique/accastillage et Patrice Richardot, technicien composite. Une autre partie de l'équipe arrivera à Cape Town mercredi et pourra, à l’arrivée du bateau jeudi, dresser un bilan structurel et estimer le temps à passer sur les réparations. La décision sur la suite à donner pourra alors être prise.

© Martin Keruzoré / Team Sodebo
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...