Découverte / Navpaktos, un port médiéval vénitien incontournable au coeur de la Grèce

Navpaktos, un écrin vénitien au coeur de la Grèce

La ville grecque de Naupacte (Navpaktos en grec) est située sur la côté septentrional du golfe de Corinthe. Cette petite cité balnéaire possède l'un des plus beaux ports du pays, enclavé par des murailles crénelées. Un incontournable au charme pittoresque.

On distingue de loin les fortifications qui ceinturent la ville de Navpaktos, dont les habitations escaladent la colline principale au sommet duquel trône un château vénitien tout aussi fortifié. C'est seulement en se rapprochant que l'on commencera à distinguer le petit port rond médiéval, enclavé au cœur de la ville.

Port ou mouillage ? 

Attention, celui-ci est très petit et vous devrez avoir préparé votre amarrage bien en amont. Il est d'ailleurs conseillé aux bateaux de plus de 12 m de ne pas s'y aventurer par manque de place. Et effectivement, avec notre voilier de 12,50 m, nous nous sentions comme un éléphant dans un magasin de porcelaine ! Et encore, nous n'étions que début avril, ce dernier est particulièrement encombré en juillet et août.

Si vous parvenez à vous y amarrer — aux côtés des petits bateaux de pêche — attention au rebord en pierre, profond de 1,5 m au niveau du quai sud. Le fond n'est pas réputé pour avoir une très bonne tenue.

Vous pouvez vous amarrer soit le long du petit quai extérieur, mais attention cette manœuvre peut être particulièrement périlleuse avec les vents du sud-ouest et du sud-est qui déferlent dans la baie.

Enfin, vous pouvez jeter l'ancre au large de la plage. Ce n'est pas l'endroit le plus confortable avec les vents d'ouest dominants, bien qu'ils s'évanouissent souvent à la tombée de la nuit. De toute façon, les bateaux dont la taille est supérieure à 14 m n'ont d'autres choix que ce mouillage, sous peine de bloquer l'entrée du port miniature. Le fond de sable ou de boue est de bonne tenue. La ville offre deux plages Psani et Gribovoprotégées par des platanes centenaires.

Au port, vous pourrez vous ravitailler en eau. Pour le carburant, il faudra aller explorer le centre-ville, ou prévoir la venue d'un camion-citerne. Restaurants, magasins, bars, banques et nombreuses tavernes vous permettront de passer un bon moment à terre.

Une construction vénitienne

Le petit port de Navpaktos, bordé de vieux platanes et surplombé par le château médiéval mérite le détour. Il est d'ailleurs l'un des plus beaux de Grèce avec ses fortifications qui datent des 4 et 5e siècle av. J.-C.. À l'époque médiévale, sa défense a été conçue par les Vénitiens, qui ont intégré au château et sa ville à l'aide de cinq enceintes. Point central de l'activité de la ville jusqu'aux temps modernes, il a toujours été une source de prospérité.

Les fortifications sont un magnifique exemple d'architecture de défense médiévale. Les deux tours qui bordent son entrée, les remparts crénelés et la porte sur la mer sur le quai ouest, ont été conçus par les Vénitiens. Les Ottomans ont renforcé les murs du port avec des tours de guet, comme celle que l'on peut voir à l'est.

C'est aussi à cet endroit que se déroula, en 1571, la bataille navale de Lépante (l'ancien nom de Navpaktos). Les flottes vénitiennes, génoise, espagnole, s'allièrent au pape pour défaire la flotte ottomane, contestant son pouvoir sur la Méditerranée.

Sur le quai trône fièrement la statue de G.Anemogiannis, héros de la guerre d'indépendance de 1821, qui tenta de mettre le feu à la flotte ottomane du port de Navpaktos.

Un port au cœur de la ville

Sur le port et ses alentours, la vie est partout ! Les anciennes maisons qui bordent le chemin pavé portuaire ont été transformées en bars et restaurants conviviaux et modernes. Un peu plus haut, une grande place accueille de nombreuses terrasses pour prendre un petit déjeuner au soleil. On est assez saisi par le contraste entre le charme pittoresque de ce petit port médiéval et la modernité de cette ville intérieure et sa jeune population.

Pour échapper un peu au brouhaha des animations, vous pouvez vous promener jusqu'au château en en remontant par les rues pavées bordées par les jardins en fleurs. Sur votre chemin, vous passerez devant la tour de la famille Botsaris (datant de l'époque ottomane), aujourd'hui transformé en musée, la mosquée Fethiye construite en 1499 par le sultan Bayésid II après la conquête de la ville, les fontaines ottomanes et l'église Agios Demetrios, à construit à l'emplacement d'une église byzantine.

Le château dont on peut visiter le parc offre un incroyable point de vue sur la mer et sur le pont Rion-Antirion. Il est l'une des fortifications de Grèce les mieux conservées.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...